Cellule terroriste de Verviers – Le procès a débuté avec une heure de retard

Le procès de la cellule terroriste de Verviers devant le tribunal correctionnel de Bruxelles a repris lundi avec une heure de retard en raison d’une alerte à la bombe, a indiqué le président du tribunal Pierre Hendrickx. En conséquence, les prévenus qui devaient comparaître ont été emmenés plus tard que prévu de la prison.
Les circonstances exactes de l’alerte à la bombe ne sont pas connues.

Partager l'article

23 mai 2016 - 11h50