facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Bulgarie: la crise russo-turque coûte son poste au chef du parti des mulsulmans

Le parti des musulmans bulgares (MDL), parti de la minorité turque et partenaire incontournable dans la formation des gouvernements en Bulgarie, a limogé jeudi son président, lui reprochant une position proturque dans la crise diplomatique entre Moscou et Ankara. « Tel sera le sort de tous ceux qui se dressent contre les intérêts nationaux », a déclaré, cité par une porte-parole, Ahmed Dogan, fondateur et dirigeant historique du Mouvement pour les droits et libertés (MDL), afin d’expliquer le départ de Lutvi Mestan, à la tête de ce parti depuis janvier 2013.
M. Mestan a été limogé en son absence par le Conseil exécutif du parti convoqué par M. Dogan. Il a également été exclu du MDL. Une présidence provisoire du parti comprenant trois personnes a été constituée.
Environ 13% de la population vote pour le MDL, dont les Bulgares d’origine turque, les Pomaks (Bulgares convertis à l’islam sous l’empire ottoman) et une partie des Roms. Ses 36 députés soutiennent occasionnellement le gouvernement conservateur minoritaire du Premier ministre Boïko Borissov.
Selon le politologue Evgueni Daynov, M. Dogan cherche à maintenir « le caractère kémaliste proeuropéen » du MDL, alors que M. Mestan tentait de rapprocher ce parti du gouvernement islamo-conservateur turc.
Dans un discours mardi, Ahmed Dogan avait qualifié d' »erreur » des déclarations de Lutvi Mestan soutenant la Turquie après qu’elle a abattu le 24 novembre un avion des forces aériennes russes au-dessus de la frontière syrienne.
M. Mestan a assuré jeudi qu’il avait défendu « une position atlantiste et pas proturque ».
Ahmed Dogan a quant à lui insisté sur le respect des équilibres: « dans la région, tant la Russie que la Turquie cherchent à se positionner, ce qui risque de provoquer des crises dans les Balkans et en Europe ».
Il a rappelé que l’opinion publique en Bulgarie était réservée à l’égard de la Turquie, faisant allusion au souvenir de la domination ottomane sur ce pays du XIVe au XIXe siècles à laquelle la Russie mit fin à l’issue d’une guerre en 1877-78.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Les Emirats vont fournir 15 miilions de dollars par mois à Gaza

Les Emirats arabes unis vont fournir 15 millions de dollars par mois à Gaza, a annoncé jeudi un responsable palestinien, alors que le Hamas au pouvoir dans l’enclave palestinienne se rapproche de Mohammed Dahlane, rival du président palestinien. Ex-homme fort du Fatah, le parti lire plus

Belga

17 août 2017 L'ONU espère lancer de "vrais et substantiels" pourparlers sur la Syrie en octobre à Genève

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie a déclaré jeudi qu’il espérait lancer de « vrais et substantiels » pourparlers de paix sur la Syrie en octobre à Genève, afin de laisser le temps à l’opposition de définir une stratégie plus p lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: "Toutes les exploitations avicoles ont été contrôlées en Belgique"

L’ensemble des exploitations de poules pondeuses ont été contrôlées depuis la première détection de fipronil dans des oeufs début juin, a indiqué jeudi le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme (MR) à la Chambre lire plus

Belga

17 août 2017 La culture américaine "mise en pièces" par les retraits de statues, juge Donald Trump

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi que la culture et l’histoire américaines étaient « mises en pièces » par les retraits de statues célébrant des personnages de la confédération sudiste. « Triste de voir l’histoire et lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: l'opposition demande à consulter le rapport transmis par l'Afsca à Willy Borsus

Plusieurs membres des commissions Economie et Santé publique réunies à la Chambre ont réaffirmé jeudi leur volonté de consulter le rapport que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) avait transmi lire plus

Belga

17 août 2017 Tunisie: des oulémas s'opposent à l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage

Des oulémas tunisiens ont rejeté jeudi la proposition du président Béji Caïd Essebsi d’instaurer l’égalité entre hommes et femmes en matière d’héritage, la jugeant contraire aux préceptes de l’islam et « dangereuse » pour la soci lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/