Bruxelles met 190 places d'accueil supplémentaires à disposition des sans-abri

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et les ministres de l’Aide aux Personnes au sein de la Commission Communautaire Commune, Céline Fremault (cdH) et Pascal Smet (sp.a), ont inauguré mercredi 190 places d’accueil supplémentaires créées dans un immeuble acquis en 2015 par la Région bruxelloise boulevard Poincaré, non loin de la gare du Midi. Quelque 110 places sont destinées aux familles; 80 autres seront affectées à l’accueil des SDF qui se réfugiaient dans le métro. 110 autres places étaient déjà disponibles toute l’année et gérées par le Samu social à la rue du Petit-Rempart. Selon Mme Fremault, à ces deux sites d’accueil structurel, il faut également ajouter 120 autres places réservées aux familles avec enfants également accessibles toute l’année sur le territoire de la commune de Woluwe-Saint-Lambert ainsi que les hébergements proposés par les ASBL Ariane et Pierre d’angle.

Le complément à l’offre d’accueil est rendu opérationnel alors que le dispositif d’accueil hivernal a pris fin mardi. L’objectif de cette extension de l’offre est de garantir un nombre de plus en plus important d’hébergements annuels et non uniquement saisonniers pour venir en aide aux publics les plus vulnérables. D’ici 2020, le bâtiment sera rénové grâce à un investissement régional de plus cinq millions et demi d’euros. Sa capacité d’accueil atteindra à terme 400 personnes. Durant les travaux de rénovation, le bâtiment restera opérationnel.

Au cours d’une conférence de presse, les ministres bruxellois ont souligné que la capacité d’accueil actuelle des sans-abri à Bruxelles était suffisante, du moins pour ce qui est de leur ressort. Comme ses collègues, Pascal Smet (sp.a) a déploré l’absence de mesures du fédéral pour la prise en charge des migrants en transit en Belgique et qui occupent des espaces dans ou à proximité des gares. « Nous ne souhaitons pas entrer en conflit à ce propos, mais il appartient au gouvernement fédéral de résoudre ce problème, a-t-il dit.

Partager l'article

03 mai 2017 - 15h05