facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Brouillard autour de la proposition d'allongement de la garde à vue

Un certain brouillard planait mercredi après-midi autour de l’allongement du délai de garde à vue. A ce jour, aucun texte n’a été déposé à la Chambre. Le MR a annoncé mardi soir par communiqué le dépôt d’une proposition de révision de la Constitution et de modification de la loi sur la détention préventive pour porter ce délai de 24 à 48 heures pour toutes les infractions et à 72 heures pour les infractions terroristes. Par communiqué, le premier ministre a affiché son soutien à l’initiative. L’allongement du délai de privation de liberté à 72 heures pour les infractions terroristes fait partie des mesures annoncées après les attentats de Paris. Une révision de la Constitution implique une majorité des deux tiers. La majorité a déposé une première proposition en décembre de l’an passé, sans parvenir à rallier l’opposition.

Des auditions ont été menées depuis lors. Les parquets et les juges d’instruction réclament un allongement du délai général de garde à vue à 48 heures vu la complexité croissante des dossiers judiciaires. Les avis divergeaient sur l’opportunité des 72 heures dans les cas de terrorisme. Mercredi après-midi, le président de la Commission « Lutte contre le terrorisme », Koen Metsu (N-VA), a confié qu’à ce jour aucun texte n’avait été déposé. Il a précisé qu’il n’entendait pas mener une discussion qui ne déboucherait pas sur une majorité des deux tiers. Or, à ce jour, les 72 heures ne semblent pas susceptibles de recueillir une telle majorité.

« Ce débat doit être mené au parlement, pas dans la presse », a regretté Stéphane Crusnière (PS) tandis que Gilles Vanden Burre (Ecolo) déplorait un « effet d’annonce » et la « légèreté du MR ». Le sp.a a invité à commencer sans tarder les discussions sur un allongement du délai à 48 heures, à propos duquel il a déposé une proposition. « Il y a une surenchère dans la majorité sur le thème de la sécurité. Chacun vient avec ses idées. Je lance aujourd’hui un appel constructif: travaillons sur les 48 heures sur lesquelles un large consensus est possible, votons et cessons ces petits jeux », a déclaré le député Hans Bonte.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 février 2017 Circuit Het Nieuwsblad – Victoire du champion olympique Greg Van Avermaet

Greg Van Avermaet (BMC) a remporté de façon autoritaire le Circuit Het Nieuwsblad (WorldTour) sur 198,3km, samedi à Gand en ouverture de la saison des classiques flamandes. Le champion olympique de la course sur route, 31 ans, conserve ainsi son titre au Nieuwsblad en s’imposant lire plus

Belga

25 février 2017 Irak: 1ère visite du chef de la diplomatie saoudienne depuis plusieurs années

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a eu samedi des entretiens avec les dirigeants irakiens à Bagdad, à l’occasion de la première visite d’un chef de la diplomatie d’Arabie saoudite en Irak depuis 2003. Dans le cadre des efforts en vue de no lire plus

Belga

25 février 2017 Circuit Het Nieuwsblad – Abandon de Tom Boonen

Tom Boonen a été contraint à l’abandon au Circuit Het Nieuwsblad. Le coureur de Quick-Step Floors a mis pied à terre, a annoncé son équipe samedi. Il dispute la dernière saison de sa carrière et n’a jamais pu inscrire son nom au palmarès lire plus

Belga

25 février 2017 France: un proche de Marine Le Pen inculpé dans l'enquête sur le financement électoral

Un proche de la candidate de l’extrême droite à la présidentielle française Marine Le Pen a été inculpé dans l’enquête sur le financement des campagnes électorales de son parti, le Front National, en 2014 et 2015, a-t-on appris samedi de s lire plus

Belga

25 février 2017 Italie: naissance d'un nouveau parti de gauche

Plusieurs ténors de la gauche italienne ayant abandonné ces derniers jours leurs partis respectifs ont annoncé samedi à Rome la naissance du mouvement Démocrates et progressistes (DP) qui se veut le « renouveau du centre-gauche ». Le DP est né de la réc lire plus

Belga

25 février 2017 Corée du Sud: manifestations à Séoul avant une audience cruciale pour la présidente

Deux manifestations rivales ont rassemblé samedi à Séoul des dizaines de milliers de Sud-Coréens, partisans et opposants de la présidente Park Geun-Hye, deux jours avant la dernière audience de la Cour constitutionnelle sur sa destitution. Environ 17.000 pol lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/