Brian Cookson, le président de l'UCI, défend le cyclo-cross aux Etats-Unis

Le président de l’Union cycliste internationale (UCI), Brian Cookson a défendu l’idée de disputer des cyclo-cross aux Etats-Unis. « Il faut aller là où il y a l’argent », a-t-il expliqué à l’Agence BELGA vendredi à Rio en marge des jeux Paralympiques et en réponse aux critiques de Mathieu van der Poel. L’ex-champion du monde néerlandais ne voit pas l’intérêt de courir aux Etats-Unis estimant qu’il était préférable de concentrer ses efforts sur l’internationalisation du cyclo-cross à partir de l’Europe. « Je pense qu’il a tort », a répliqué Brian Cookson. « Il faut aller là où les possibilités financières existent et le marché américain est l’un des plus grands au monde. Il ne faut pas pour autant négliger l’aspect sportif. Cela vaut aussi pour le cyclisme sur route. »
L’UCI a prévu les deux premières manches de la Coupe du monde de cyclo-cross, fin septembre sur le continent sud-américain, à Las Vegas (21 septembre) et Iowa City (24 septembre) alors que les rendez-vous traditionnels sont concentrés en Belgique (3) et aux Pays-Bas (2). « Je pense qu’il faut que toutes les disciplines en cyclisme soient présentes partout dans le monde. Tout le monde sait que la Belgique (et la Flandre en particulier, ndlr) est folle de cyclo-cross. C’est bien, mais cela ne doit pas se limiter à un seul pays. Il y a de l’intérêt pour le cyclo-cross ailleurs aussi, aux Etats-Unis, en Australie, en Chine, en Grande-Bretagne. Cela prend du temps d’instaurer une tradition. En Belgique, toute le monde aime venir dans la boue, dans les dunes, manger ses frites et boire de la bière pour passer une bonne journée dans une bonne ambiance. Et cela ne sera que bénéfique aussi pour le cyclo-cross belge si nous internationalisons la discipline. »
Confronté à plusieurs critiques, Brian Cookson a aussi été confiant dans le dossier du contre-la-montre par équipes des championnats du monde au Qatar que les formations du WorldTour menacent du boycotter.
L’Union cycliste internationale (UCI) et l’Association internationale des groupes cyclistes professionnels (AIGCP) ont trouvé un accord, a annoncé Brian Cookson. « J’espère que, même si toutes les équipes du World Tour ne participent pas, une grande majorité sera quand même présente. J’attends encore une confirmation définitive. Une annonce suivra dans les prochains jours. Je comprends l’inquiétude des équipes ».
Organisé depuis 4 ans, le contre-la-montre par équipes précède les championnats du monde de cyclisme sur route qui se tiennent cette année à Doha, au Qatar du 9 au 16 octobre. Le chrono par équipes est prévu le premier jour. Quick-Step avait remporté l’épreuve en 2012 et 2013, BMC a gagné en 2014 et 2015.

Partager l'article

10 septembre 2016 - 10h10