facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Brexit – Obama met en garde contre l'"hystérie" après le Brexit

Le président américain Barack Obama a mis en garde contre une « hystérie » internationale après le vote pour le Brexit, appelant dans une interview publiée mardi à ne pas surévaluer la portée d’une décision qui n’aura pas de conséquences « catastrophiques ». « Je pense que le meilleur moyen de voir cela est: on a appuyé sur le bouton pause concernant le projet d’une intégration européenne complète », a affirmé le président Obama sur la radio publique américaine NPR, à propos du vote des Britanniques pour une sortie de l’Union européenne. « Je n’exagèrerais pas » l’impact du Brexit, a poursuivi le président américain, qui avait pris très clairement position en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l’UE ces derniers mois. « Il y a eu un peu d’hystérie après le vote pour le Brexit, comme si en quelque sorte l’Otan avait disparu, l’alliance transatlantique s’était dissolue et chaque pays se recroquevillait dans son coin », a-t-il ajouté. « Cela n’est pas ce qui se passe ».

Le vote des Britanniques s’explique surtout par une UE « qui avançait probablement plus vite qu’elle n’aurait dû » et « sans le consensus » nécessaire, a-t-il jugé. Le président américain « n’anticipe pas qu’il y aura de grands changements catastrophiques en conséquence » du vote jeudi dernier lors du référendum au Royaume-Uni. « Je pense que cela va être un moment où toute l’Europe va dire: +Prenons notre souffle et voyons comment conserver nos identités nationales, comment conserver les bénéfices de l’intégration et comment gérer les frustrations que ressentent nos électeurs », a encore confié Barack Obama à NPR.

Vendredi dernier, dans la foulée du vote, il avait affirmé que le Royaume-Uni et l’UE resteraient des « partenaires indispensables » des Etats-Unis, disant également respecter la décision des Britanniques. Barack Obama s’est encore voulu rassurant mardi quand à l’avenir des relations avec le Royaume-Uni: « Gardez à l’esprit que la Norvège n’est pas membre de l’Union européenne, mais la Norvège est l’un de nos plus proches alliés ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 juillet 2017 Golf – PGA-EPGA – Branden Grace établit un record lors d'un tournoi majeur lors du British Open

Le golfeur Sud-Africain Branden Grace a été le premier à ramener une carte de 62 samedi lors du 3e tour du British Open, établissant le meilleur score lors d’un tournoi majeur. Avec une température plus clémente que la veille, Grace a signé la carte l lire plus

Belga

22 juillet 2017 Jeux mondiaux – La médaille d'or pour le relais féminin 4X25m en natation de sauvetage

La Belgique a décroché la médaille d’or chez les dames, avec un record du monde, dans l’épreuve du relais 4X25m avec mannequin en natation de sauvetage lors de la deuxième journée des Jeux mondiaux, samedi à Wroclaw en Pologne. Avec Aurelie Romanini, lire plus

Belga

22 juillet 2017 Tour de Wallonie – Le Français Benjamin Thomas a surpris tout le monde à Marchin

La première étape du Tour de Wallonie (2.HC) a été remportée samedi en solitaire par le jeune pistard français Benjamin Thomas, de l’équipe continentale non-professionnelle de l’Armée de Terre. Il a devancé à Marchin les Belges Xa lire plus

Belga

22 juillet 2017 La Gay Pride de Berlin célèbre le mariage pour tous

Plusieurs dizaines de milliers de personnes, selon la police, ont célébré samedi lors de la traditionnelle Gay Pride de Berlin la loi sur le mariage homosexuel votée fin juin par les députés allemands. Ce 39e « Christopher Street Day » — nom originel am lire plus

Belga

22 juillet 2017 Afghanistan: 70 villageois enlevés dans le sud, dont sept au moins exécutés

Soixante-dix villageois afghans ont été enlevés vendredi dans leur village, le long de la principale autoroute du sud du pays, et au moins sept exécutés, a annoncé le chef de la police provinciale de Kandahar, qui a accusé les talibans. Une trentaine lire plus

Belga

22 juillet 2017 Loin des soucis de Washington, Trump inaugure le 11e porte-avions américain

Le président Donald Trump a inauguré samedi le USS Gerald Ford, onzième porte-avions de la flotte américaine et premier d’une nouvelle génération à propulsion nucléaire, échappant pour quelques heures aux tourments politiques de Washingt lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/