facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Brexit – Obama met en garde contre l'"hystérie" après le Brexit

Le président américain Barack Obama a mis en garde contre une « hystérie » internationale après le vote pour le Brexit, appelant dans une interview publiée mardi à ne pas surévaluer la portée d’une décision qui n’aura pas de conséquences « catastrophiques ». « Je pense que le meilleur moyen de voir cela est: on a appuyé sur le bouton pause concernant le projet d’une intégration européenne complète », a affirmé le président Obama sur la radio publique américaine NPR, à propos du vote des Britanniques pour une sortie de l’Union européenne. « Je n’exagèrerais pas » l’impact du Brexit, a poursuivi le président américain, qui avait pris très clairement position en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l’UE ces derniers mois. « Il y a eu un peu d’hystérie après le vote pour le Brexit, comme si en quelque sorte l’Otan avait disparu, l’alliance transatlantique s’était dissolue et chaque pays se recroquevillait dans son coin », a-t-il ajouté. « Cela n’est pas ce qui se passe ».

Le vote des Britanniques s’explique surtout par une UE « qui avançait probablement plus vite qu’elle n’aurait dû » et « sans le consensus » nécessaire, a-t-il jugé. Le président américain « n’anticipe pas qu’il y aura de grands changements catastrophiques en conséquence » du vote jeudi dernier lors du référendum au Royaume-Uni. « Je pense que cela va être un moment où toute l’Europe va dire: +Prenons notre souffle et voyons comment conserver nos identités nationales, comment conserver les bénéfices de l’intégration et comment gérer les frustrations que ressentent nos électeurs », a encore confié Barack Obama à NPR.

Vendredi dernier, dans la foulée du vote, il avait affirmé que le Royaume-Uni et l’UE resteraient des « partenaires indispensables » des Etats-Unis, disant également respecter la décision des Britanniques. Barack Obama s’est encore voulu rassurant mardi quand à l’avenir des relations avec le Royaume-Uni: « Gardez à l’esprit que la Norvège n’est pas membre de l’Union européenne, mais la Norvège est l’un de nos plus proches alliés ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mai 2017 Trump à Bruxelles – Rassemblement devant la gare du Nord avant la marche contre Trump et l'Otan

Les participants à la marche « Trump not Welcome » commençaient à se rassembler aux pieds de la gare du Nord, à Bruxelles, mercredi après-midi. Les organisateurs attendaient 10.000 personnes. L’événement vise aussi à dénoncer « la course au lire plus

Belga

24 mai 2017 Festival de Cannes 2017 – "Paul est là", réalisé pour l'INSAS, présenté dans la sélection Cinéfondation

« Paul est là », une oeuvre de 24 minutes réalisée par Valentina Maurel pour l’Institut Supérieur des Arts (INSAS), a été présenté mercredi après-midi à Cannes dans le cadre du programme Cinéfondation, réservé a lire plus

Belga

24 mai 2017 Le président américain rencontre le roi Philippe, avant le Premier ministre

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont accueilli mercredi après-midi le président américain Donald Trump et son épouse Melania au Palais de Bruxelles, quelques minutes seulement après l’arrivée du locataire de la Maison Blanche à l’aéroport d lire plus

Belga

24 mai 2017 De nombreux frênes malades observés dans les forêts belges

Des symptômes de la chalarose, une infection due à un champignon asiatique et qui provoque la mort d’arbres comme le frêne, ont été observés dans les forêts belges, avertit mercredi l’association environnementale Natuurpunt. Selon Hans Verboven de Natuur lire plus

Belga

24 mai 2017 Festival de Cannes 2017 – Vincent Lindon, Izïa Higelin, Séverine Caneele sur le tapis rouge pour "Rodin" de Doillon

L’équipe du film « Rodin » de Jacques Doillon a foulé le tapis rouge du Festival de Cannes mercredi après-midi dans le cadre de la projection officielle du film, retenu en compétition. Vincent Lindon, qui incarne le sculpteur français à l’écran, Iz lire plus

Belga

24 mai 2017 Des amendements au budget assureront à la laïcité ses moyens

Les ministres de la Justice et du Budget, Koen Geens et Sophie Wilmès, déposeront un amendement à l’ajustement budgétaire afin de garantir les moyens du Conseil Central Laïque, a annoncé M. Geens à la Chambre en réponse à des questions d’E lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/