facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Brexit – Le chef du parti travailliste exclut de démissionner malgré les critiques

Le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a déclaré qu’il ne démissionnerait pas, malgré les critiques au sein du parti sur son comportement pendant la campagne du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’UE. Alors que beaucoup de travaillistes lui reprochent de ne pas avoir fait campagne assez énergiquement pour le maintien dans l’UE et que les démissions de responsables du parti se sont succédées, M. Corbyn a annoncé dans un communiqué dans la nuit de dimanche à lundi qu’il allait rester à son poste.
Jeremy Corbyn a été élu à la tête du Labour en septembre 2015 à la surprise générale mais avec un fort soutien populaire.
« Je regrette qu’il y ait eu aujourd’hui des démissions au sein de mon cabinet fantôme. Mais je ne vais pas trahir la confiance de ceux qui ont voté pour moi, ni celle des millions de personnes à travers le pays qui ont besoin que le Labour les représente », a déclaré dans son communiqué le leader du Labour.
Et il a mis au défi ceux qui le contestent ou souhaitent son départ d’être candidats contre lui aux prochaines élections internes du parti.
« Ceux qui veulent changer la direction du Labour devront se présenter lors d’une élection démocratique lors de laquelle je serai candidat », a-t-il indiqué.
La crise ouverte a débuté dans la nuit de samedi à dimanche lorsqu’on a appris que M. Corbyn avait limogé Hilary Benn, « ministre des Affaires étrangères » du cabinet fantôme, parce qu’il remettait en cause son autorité après la victoire du Brexit au référendum.
Le limogeage de M. Benn a provoqué dimanche une vague de démissions de protestation au sein de la direction du parti, onze jusqu’à présent.
Dans son communiqué, M. Corbyn a annoncé un remaniement de la direction du parti. « Au cours des prochaines 24 heures, je restructurerai mon cabinet fantôme et je rendrai publique une nouvelle équipe de direction qui mènera la campagne du Labour pour une Grande-Bretagne plus juste et pour obtenir le meilleur accord possible avec l’Europe pour les Britanniques », a-t-il écrit.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 janvier 2017 Open d'Australie – David Goffin se qualifie pour les huitièmes de finale en disposant d'Ivo Karlovic

Le numéro 1 belge David Goffin (ATP 11) n’a pas tremblé samedi face à Ivo Karlovic (ATP 21) au troisième tour de l’Open d’Australie, première levée du Grand Chelem. Le natif de Rocourt s’est imposé en trois sets (6-3, 6-2, 6-4) en 1h27 face au g lire plus

Belga

21 janvier 2017 Gambie: Yahya Jammeh déclare à la télévision d'Etat qu'il va quitter le pouvoir

Le président gambien sortant Yahya Jammeh a annoncé dans la nuit de vendredi à samedi sur la télévision d’Etat qu’il s’apprêtait à quitter le pouvoir. La fin de la crise secouant ce petit Etat d’Afrique occidentale semble s’amorcer après la m lire plus

Belga

21 janvier 2017 Le Parlement turc approuve le renforcement des pouvoirs d'Erdogan

Le projet de révision constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan a été adopté par le Parlement turc en seconde lecture tôt samedi, ouvrant la voie à un référendum au printemps. Le texte a ob lire plus

Belga

21 janvier 2017 Investiture de Donald Trump – Le nouveau président signe un décret contre la loi sur la l'assurance santé "Obamacare"

Le nouveau président des Etats-Unis Donald Trump a signé vendredi, dès son entrée à la Maison Blanche, un décret contre la loi sur l’assurance santé « Obamacare », qu’il avait promis d’abroger durant sa campagne, a annoncé son porte-parole sur Tw lire plus

Belga

21 janvier 2017 "Le lundi au soleil", "2 minutes 35 de bonheur"…: décès du parolier Frank Thomas

Le parolier Frank Thomas, auteur de nombreuses chansons pour Claude François, Sylvie Vartan, Michel Polnareff, Gilbert Bécaud, Joe Dassin ou Gérard Berliner, est décédé vendredi d’un arrêt cardiaque à l’âge de 80 ans, à son domicile lire plus

Belga

21 janvier 2017 La justice américaine demande à Séoul d'arrêter un frère de Ban ki-Moon

La justice américaine a demandé aux autorités sud-coréennes d’arrêter un frère de Ban Ki-moon, inculpé par un tribunal new-yorkais pour des faits de corruption début janvier, a indiqué vendredi un porte-parole du procureur de New York. Lo lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/