facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Brexit – GB: à J-2 du référendum, débat enflammé sur le Brexit devant 6.000 spectateurs

« Mensonge! » dit l’un, agent du « projet de la peur »! lâche l’autre: pro et anti-Brexit, au coude à coude dans les sondages, ont croisé le fer mardi lors d’un débat houleux organisé devant 6.000 personnes à deux jours du référendum sur l’UE au Royaume-Uni. Pour patienter en faisant la queue avant le débat, certains membres du public ont eu le plaisir d’entendre la chanson « All You Need is Love » interprété par un choeur de gospel.
Mais d’amour, il n’en a guère été question lors du rendez-vous d’un peu moins de deux heures organisé par la BBC: le ton est vite monté, les interlocuteurs n’ont pas hésité à se couper la parole et le modérateur a lutté pour empêcher que l’émission ne vire à la foire d’empoigne.
Le débat opposait trois responsables de chaque camp, débout derrière des pupitres installés sur la scène du SSE Arena Wembley de Londres.
Répondant à une question sur l’économie, l’ancien maire conservateur de Londres Boris Johnson, chef de file des partisans du Brexit, a mis sur le dos de l’UE les difficultés rencontrées par la sidérurgie britannique.
« On nous dit qu’on ne peut pas faire baisser nos coûts énergétiques pour protéger les emplois (…) parce que Bruxelles dit non », a déclaré M. Johnson.
Réponse immédiate de son successeur à la mairie de Londres, le travailliste Sadiq Khan, pro-maintien: « Ce n’est que mensonge après mensonge! ». « Boris, tu devrais le savoir: près d’un demi-million d’emplois à Londres sont directement dépendants de l’Union européenne », a-t-il ajouté pour vanter les mérites d’un maintien dans le giron européen.
Ce débat, dont le ton vif a rappelé l’agressivité de la campagne, était pour les deux camps l’occasion de tenter de convaincre les quelque 10% d’indécis avant le référendum de jeudi sur la place du Royaume-Uni dans le bloc des 28, un scrutin déterminant pour l’avenir du pays, mais aussi de l’Europe.
Tandis que les bookmakers penchent sans ambiguïté pour une victoire du « In », la moyenne des six derniers sondages effectuée par le site WhatUKThinks donnait mardi une légère avance au maintien dans l’UE, soit 51%, un point de mieux que la moyenne précédente.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Un vaccin efficace dans la lutte contre les diarrhées infantiles mortelles par rotavirus

Un nouveau vaccin bon marché et qui ne requiert pas de réfrigération s’est avéré efficace à plus de 66% contre les rotavirus à l’origine des gastro-entérites aiguës, qui sont responsables de 37% des décès de jeunes enfants da lire plus

Belga

23 mars 2017 La Corée du Nord pourrait avoir volé la banque centrale du Bangladesh par piratage

La Corée du Nord pourrait être, selon des enquêteurs américains, à l’origine du vol de 81 millions de dollars sur un compte que la banque centrale du Bangladesh détenait auprès de la Réserve fédérale de New York, affirme mercredi le lire plus

Belga

23 mars 2017 Viande avariée du Brésil – Viande avariée: le Brésil demande la fin des "restrictions arbitraires"

Secoué par un scandale de viande avariée, le Brésil a demandé mercredi aux pays de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ne pas appliquer des « restrictions arbitraires » à l’importation, alors que le pays est en train de perdre certains de ses principaux marc lire plus

Belga

23 mars 2017 Amnesty International dénonce les crimes au Yémen devant l'ambassade d'Arabie saoudite

Des militants d’Amnesty International mèneront une action symbolique ce jeudi en fin de journée devant l’ambassade d’Arabie saoudite à Bruxelles pour dénoncer les crimes de guerre et autres violations graves du droit international commis au Yémen, annonce dans un c lire plus

Belga

23 mars 2017 La grève s'étend à toute l'usine CNH Industrial d'Anvers

La grève entamée par une section du site anversois de l’entreprise de production de pièces de tracteurs Case New Holland s’est étendue mercredi soir à toute l’usine, a-t-on appris de source syndicale. Depuis lundi, la cinquantaine de travailleurs d’un départ lire plus

Belga

23 mars 2017 Conflit en Syrie – Paris attend que l'administration Trump précise ses positions

La France espère que l’administration de Donald Trump va clarifier dans les prochaines semaines ses intentions sur la Syrie, alors que l’étau se resserre autour du groupe Etat islamique à Raqa, a indiqué mercredi à Washington le chef de la diplomatie françai lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/