facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Braquage de Kim Kardashian: un juge enquête en France, la star porte plainte aux USA

L’enquête sur le braquage à Paris de Kim Kardashian, dépouillée de neuf millions d’euros de bijoux, a été confiée à un juge d’instruction parisien alors que la star, accusée par un site internet d’avoir mis en scène son agression, a porté plainte en diffamation aux Etats-Unis.
Neuf jours après ce vol spectaculaire, le parquet de Paris a ouvert mardi soir une information judiciaire pour « vol avec arme en bande organisée, association de malfaiteurs et séquestration », a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Aucun suspect n’a été interpellé, mais les voleurs, au nombre de cinq, ont laissé derrière eux plusieurs indices. Des traces ADN ont été retrouvées dans l’appartement de la discrète résidence hôtelière de luxe proche de l’église de la Madeleine à Paris, où résidait la vedette de téléréalité de 35 ans, venue assister à la Fashion Week, a-t-on appris de sources proches de l’enquête. Ces empreintes sont « actuellement en cours d’exploitation », a précisé une des sources.

Dans leur fuite, ils ont aussi perdu un pendentif serti de diamants, d’une valeur estimée à environ 30.000 euros, appartenant à la jeune femme. Le bijou, ramassé par une passante dans la rue à proximité des lieux du vol, quelques heures après le braquage, a été remis aux enquêteurs. Aucun ADN exploitable n’a été, à ce stade, décelé sur cet objet, a précisé une des sources. Dans la nuit du 2 au 3 octobre, les braqueurs, armés, masqués, portant des blousons de police, avaient entravé le veilleur de nuit de la résidence, puis deux d’entre eux étaient montés dans l’appartement de la star. Ils l’avaient menacée avec une arme, avant de la ligoter, de la bâillonner, et de l’enfermer dans la salle de bains.

Les voleurs, dont certains sont venus et repartis à vélo, ont emporté une bague d’une valeur de quatre millions d’euros et un coffret de bijoux pour un montant de cinq millions, soit le plus important vol de bijoux commis sur un particulier en France depuis plus de 20 ans. Kim Kardashian s’était défaite de ses liens et avait téléphoné à son garde du corps qui n’était pas présent au moment de l’agression, selon les premiers éléments de l’enquête. Depuis cette affaire ultra-médiatisée, d’autres versions ont émergé sur internet. Le site Mediatakeout.com a notamment publié plusieurs articles accusant Kim Kardashian d’avoir mis en scène son agression dans le but de percevoir les assurances. La star de téléréalité a déposé une plainte en diffamation mardi devant le tribunal de Manhattan à New York.

« Après avoir été victime d’un vol à main armé horrible et traumatisant en France, Kim Kardashian est revenue aux Etats-Unis pour y être cette fois victime d’un site en ligne de potins qui a publié une série d’articles début octobre, la qualifiant de menteuse et voleuse », déplore-t-elle dans sa plainte. Un autre site américain s’est procuré une vidéo tournée avec un téléphone portable dans l’appartement parisien juste après l’agression alors que les policiers procèdent aux premières constatations. Le site met en avant le calme apparent de la star dans ce film et s’interroge sur la réalité du vol. Kim Kardashian, qui a pour habitude de chroniquer son quotidien sur internet, est silencieuse sur les réseaux sociaux depuis le vol.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Conflit en Syrie – La coalition a effectué des frappes dans le cadre de l'offensive turque sur Al-Bab

La coalition internationale contre le groupe Etat islamique (EI) a mené récemment quatre frappes dans le nord de la Syrie pour aider la Turquie dans son offensive pour reprendre la ville d’Al-Bab aux djihadistes de l’EI, a indiqué mardi un porte-parole. Ce dernier n’a cependant lire plus

Belga

18 janvier 2017 Présidentielle française – Un jeune homme gifle Manuel Valls, qui indique vouloir porter plainte

Un jeune homme a tenté mardi de gifler le candidat à la primaire socialiste Manuel Valls, lors de son déplacement en Bretagne. L’incident a eu lieu à Lamballe, alors que l’ex-Premier ministre français distribuait quelques poignées de main à la ronde lire plus

Belga

18 janvier 2017 Une ex-candidate de "The Apprentice" poursuit Trump pour diffamation

Une ex-candidate de l’émission de téléréalité « The Apprentice » qui avait accusé Donald Trump de comportement sexuel abusif poursuit le président élu pour « diffamation », à trois jours de son investiture. Summer Zervos, 42 ans, avait accus lire plus

Belga

18 janvier 2017 Forum économique mondial de Davos – La numérisation ne va pas entraîner de destruction d'emplois massive

La digitalisation ne va pas entraîner de destruction d’emplois massive, ni en Belgique, ni ailleurs dans le monde, prédit mercredi le spécialiste des ressources humaines Manpower, en marge du Forum économique mondial de Davos. Ainsi, 83% des employeurs au niveau mondial pr lire plus

Belga

18 janvier 2017 Accord sur le plan social chez Janssen Pharmaceutica

Les syndicats et la direction de Janssen Pharmaceutica ont bouclé un accord social, annonce mardi soir le syndicat LBC-NVK, l’équivalent flamand de la CNE. L’entreprise pharmaceutique avait connu quelques tensions en fin d’année, notamment à la suite de l’annonce de sa vo lire plus

Belga

18 janvier 2017 Croky Cup – Yves Vanderhaeghe est déçu mais croit encore aux chances d'Ostende

Yves Vanderhaeghe a reconnu qu’Ostende n’était pas « dans son meilleur » jour après la demi-finale aller de Coupe de Belgique qui a vu les Côtiers faire 1-1 à domicile face à Genk mardi soir. Kevin Vandendriessche a ouvert le score pour Ostende à la 21e contre lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/