Braine-l'Alleud modifie la composition de son collège communal

La démission volontaire de l’échevine MR Marie-Anne Hatert-Marloye a été acceptée lundi soir au conseil communal de Braine-l’Alleud. Annoncée au début du mois de mai dernier, cette démission a donné l’occasion à un nouvel échevin de prêter serment avant d’intégrer le collège communal de la ville la plus peuplée du Brabant wallon. Il s’agit de Geoffroy Matagne, qui s’était présenté en 2012 comme indépendant sur la Liste du bourgmestre (LB) emmenée par Vincent Scourneau (MR), après avoir été élu lors de la législature précédente sur une liste cdH. L’arrivée d’un nouvel échevin entraine aussi une redistribution plus large des compétences au sein du collège communal brainois, malgré la relative proximité des prochaines élections. Marie-Anne Hatert-Marloye, très attachée à l’échevinat de la culture, faisait partie du collège communal depuis 22 ans, sans interruption. Âgée de 66 ans, elle a remis sa démission en estimant qu’il était temps pour elle de laisser la place aux jeunes. Elle était aussi échevine de l’informatique durant cette législature, dans le contexte particulier d’un regroupement de l’administration communale et du CPAS de Braine-l’Alleud sur un même site à partir du 21 juillet prochain.
Cette compétence de l’informatique passera à la deuxième échevine Véronique Denis-Simon, qui cède par ailleurs sa compétence en matière de sports au nouveau venu, Geoffroy Matagne. Celui-ci sera également compétent en matière de cultes. L’échevinat de la culture, lui, sera transféré à la première échevine, Chantal Versmissen-Sollie.

Partager l'article

27 juin 2017 - 01h20