Bpost – Arrêt de travail de 24 heures chez bpost dès ce dimanche soir

La CGSP et la CSC ont appelé à une grève de 24h00 chez bpost qui débutera dès ce dimanche à 22h00. Des piquets de grève seront installés à l’entrée des centres de tri, dès ce dimanche soir à Bruxelles et à Gand et lundi matin, à partir de 05h00, à Liège, Charleroi et Anvers, ont indiqué les syndicats. Le SLFP, lui, n’appelle pas à la grève mais « laisse la liberté à ses affiliés de s’y associer ». Les syndicats dénoncent notamment « la menace de plus en plus imminente d’une privatisation, le manque chronique de personnel, les hausses de productivité intenables et la volonté d’accroître sans cesse la flexibilité ».
« Qu’ils soient facteurs, trieurs, chauffeurs, guichetiers, responsables de bureau ou femmes d’ouvrage, les postiers ne sont plus en mesure de continuer à assurer un service de qualité à la population dans ces conditions », explique-t-on ainsi à la CSC.
L’entreprise prévoit par ailleurs de réduire la durée d’ouverture de 207 petits bureaux à partir de septembre, une mesure – prévue dans le plan de restructuration annuel de l’entreprise – qui ne manque pas d’irriter les représentants des travailleurs
« Et ce n’est pas fini: alors que bpost a distribué 1,781 milliard de dividendes ces 8 dernières années, le management rechigne depuis des mois à mettre des moyens suffisants sur la table pour négocier rapidement une CCT digne de ce nom », ajoute le syndicat chrétien qui met en garde contre d’autres actions « en l’absence de gestes forts et rapides » de la part de l’entreprise.
En attendant, et même si bpost a tenté de prendre les devants en acheminant le maximum de lettres et de paquets vers les bureaux de distribution – la distribution du courrier sera fortement perturbée demain/lundi et des répercussions sont également attendues le lendemain.

Partager l'article

12 juin 2016 - 19h55