facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Bélarus: perquisition dans les locaux de la TV d'opposition Belsat

La police bélarusse a mené vendredi une perquisition dans les locaux de la TV d’opposition Belsat, quelques jours après l’arrestation d’une centaine de personnes lors de manifestations contre le président Alexandre Loukachenko. Des policiers ont procédé à une fouille des bureaux de Belsat, a indiqué Ales Zalevski, l’un des journalistes de cette chaîne de télévision, dont le siège est en Pologne et qui est diffusée au Bélarus sans autorisation officielle du gouvernement.
Cette perquisition est liée à la plainte « d’un homme d’affaires sur l’utilisation de la marque, car une entreprise s’appelle Belsatplious à Minsk », a indiqué l’Association des journalistes du Bélarus, sans donner davantage de détails.
En 2014, la justice avait donné raison à cet homme d’affaires, interdisant à Belsat d’utiliser ce nom au Bélarus.
« Il s’agit d’une excuse », a dénoncé sur les ondes de la radio RFE/RL la directrice de Belsat, Agnieszka Romaszewska-Gusy. La confiscation de neuf ordinateurs par la police « va compliquer notre travail », a-t-elle regretté.
Belsat a couvert les manifestations ayant eu lieu samedi au Bélarus, au cours desquelles une centaine de manifestants ont été arrêtés, dont deux caméramen de la chaîne, Alexandre Borozenko et Ales Lioubentchouka.
Le procès de ce dernier doit se tenir lundi, selon M. Zalevski, qui a précisé que la police avait « tout saisi » dans son bureau.
Mi-mars, une autre journaliste de Belsat avait été condamnée à une amende de 690 roubles bélarusses (environ 340 euros) après avoir couvert une manifestation contre le gouvernement, à Orcha, dans l’est du pays.
En décembre 2010, la police bélarusse avait déjà mené une perquisition dans les locaux de Belsat.
Ces dernières semaines, des manifestations ont rassemblé dans plusieurs villes du Bélarus des milliers de personnes qui appelaient à la démission d’Alexandre Loukachenko, qui dirige sans partage le Bélarus depuis 1994.
La répression d’une manifestation samedi à Minsk tranche avec la détente observée depuis un an et demi sur fond de rapprochement avec l’Union européenne, qui a ainsi levé la plupart des sanctions économiques prises contre ce pays. Bruxelles a depuis sommé Minsk de « libérer immédiatement » les manifestants interpellés.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 août 2017 Uber, en pleine tourmente, réduit sa perte, le chiffre d'affaires bondit

L’américain Uber, en pleine tourmente autour de l’éviction de son PDG et de multiples controverses, a réduit sa perte au second trimestre, selon des chiffres cités par le site d’information Axios et confirmés par Uber à l’AFP. Uber, qui n’est pas coté lire plus

Belga

24 août 2017 Conflit en Syrie – "Labyrinthe mortel" pour les civils de Raqa

Les civils bloqués dans la ville syrienne de Raqa, fief du groupe Etat Islamique (EI), sont pris au piège dans un « labyrinthe mortel » en raison des combats intenses visant à chasser les jihadistes, assure jeudi Amnesty International. L’ONU estime jusqu’à 25.000 le nombre lire plus

Belga

24 août 2017 Décès du cinéaste Alain Berbérian

Le cinéaste français Alain Berbérian, réalisateur de « La Cité de la peur » et du « Boulet », est décédé mardi a l’âge de 63 ans, a déclaré mercredi à l’AFP son agent, confirmant une information de La Tribune de Gen lire plus

Belga

24 août 2017 Pas de lien entre les attentats en Catalogne et la camionnette suspecte à Rotterdam

Aucun lien n’a été établi entre la camionnette immatriculée en Espagne transportant des bombonnes de gaz interceptée à Rotterdam et les attentats en Catalogne, a informé une source judiciaire à l’agence Reuters. Les enquêteurs sont arriv lire plus

Belga

24 août 2017 Canada: Trudeau exhorte les demandeurs d'asile à respecter le processus habituel

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté mercredi les demandeurs d’asile à ne pas traverser la frontière canado-américaine hors d’un point d’entrée officiel dans le but de présenter leur dossier au Canada. « Vous ne serez pas avantagé si v lire plus

Belga

24 août 2017 La camionnette suspecte à Rotterdam sans danger et transportée au poste de police

La camionnette immatriculée en Espagne qui faisait l’objet d’une investigation des services de déminage néerlandais à Rotterdam a été déclarée sans danger et déplacée au poste de police vers 23h00. Plus tôt dans la soir lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/