Black Sabbath conclut sa dernière tournée à Birmingham

Après avoir craché les décibels pendant près d’un demi-siècle, le groupe pionnier du heavy metal Black Sabbath a conclu samedi soir sa dernière tournée mondiale avec un ultime concert à Birmingham, où tout avait commencé en 1968. Le concert a eu lieu une semaine après la mort de Geoff Nicholls, le claviériste du groupe britannique, emporté par un cancer du poumon à l’âge de 68 ans.
Pour sa dernière prestation, Black Sabbath a fait salle comble à la Genting Arena (16.000 places) de Birmingham, la deuxième ville du pays, devant un public de fans émus et déchaînés.
Sur scène, trois des quatre membres fondateurs du groupe, le guitariste Tony Iommi, 68 ans, le chanteur Ozzy Osbourne, 68 ans, et le bassiste Geezer Butler, 67 ans, ont été rejoints par le batteur Tommy Clufetos et le claviériste Adam Wakeman.
Black Sabbath a tiré sa révérence en interprétant son tube « Paranoid » (1970), un des hymnes du heavy metal tiré de l’album du même nom, sous une pluie de confettis.
Longuement ovationnés, les membres du groupe, bras dessus, bras dessous, ont ensuite salué le public.
« Merci, bonne soirée, merci beaucoup! », a lancé Ozzy Osbourne en quittant la scène, tandis que les messages saluant la carrière du groupe affluaient sur les réseaux sociaux.

Partager l'article

05 février 2017 - 14h10