Bénéficiaire en 2016, le Washington Post va embaucher en 2017

Le Washington Post a réalisé une année de forte croissance en 2016, durant laquelle le quotidien aura été bénéficiaire, selon le directeur de la publication Fred Ryan. Ce dernier prévoit d’embaucher en 2017. Lors de cette année « remarquable », le Washington Post a vu sa fréquentation en ligne progresser de près de 50%, ses revenus tirés des abonnements en ligne doubler et son chiffre d’affaires publicitaire sur les supports numériques bondir de plus de 40%, selon le mémo interne consulté mardi par l’AFP.
Le nombre d’abonnés en ligne est en hausse de 75% sur un an, selon le même document.
Le groupe ne publie plus ses résultats depuis son acquisition en octobre 2013 par le fondateur et dirigeant du géant d’Internet Amazon, Jeff Bezos, pour 250 millions de dollars.
Selon les données d’Alexa, filiale d’Amazon, le Washington Post est le 51e site le plus visité aux Etats-Unis. Le groupe avait indiqué mi-décembre avoir enregistré 99 millions de visiteurs uniques sur le mois de novembre.
« Notre rédaction est plus grande que l’an dernier et elle va grandir encore davantage l’an prochain », a promis Fred Ryan. Il évoque des embauches dans les secteurs du texte et de la vidéo. Selon le site Politico, la rédaction devrait ainsi augmenter de plus de 60 postes, en net, soit une hausse d’environ 8%, et dépasser 750 personnes.

Partager l'article

27 décembre 2016 - 22h50