Batteries qui explosent: Qantas demande d'éteindre les Samsung Galaxy Note 7

La compagnie aérienne australienne Qantas a demandé jeudi à ses clients de ne pas utiliser ou charger à bord de ses vols le Galaxy Note 7 de Samsung, au coeur d’une vive polémique depuis que certains de ces smartphones ont pris feu. Le géant sud-coréen a annoncé la semaine dernière la suspension des ventes de son produit phare en raison d’incidents spectaculaires impliquant l’explosion de la batterie de ce téléphone dernier cri.
Il en a rappelé des millions d’exemplaires et retardé le lancement de ce produit dans plusieurs pays européens, dont la France.
« A la suite du rappel, par Samsung Australia, du Samsung Galaxy Note 7 (…) nous demandons aux passagers qui en ont un de ne pas les allumer ou les recharger à bord de nos vols », a déclaré dans un communiqué un porte-parole de Qantas.
Cette demande vaut également à bord des vols de Jetstar, la compagnie à bas coût de Qantas.
Numéro un mondial des smartphones, devant l’américain Apple, Samsung se bat pour préserver sa réputation alors que son grand rival a dévoilé mercredi un nouvel iPhone.

Partager l'article

08 septembre 2016 - 07h20