Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’information proche de l’extrême droite. « S’il y a la moindre confusion, laissez-moi clarifier les choses: je quitte la Maison Blanche et je pars au combat pour Trump et contre ses opposants – au Capitole (le siège du Congrès), dans les médias et dans le monde des affaires », a dit à Bloomberg News Steve Bannon.
Le site Breitbart a par ailleurs annoncé que Steve Bannon avait retrouvé en son sein dès vendredi des fonctions de président exécutif, le qualifiant de « héros populiste ». L’ancien conseiller à la Maison Blanche y a même présidé dès vendredi une première conférence de rédaction.
Avant de rejoindre la campagne de Donald Trump en août 2016, Steve Bannon, 63 ans, avait fait de Breitbart News la plateforme d’information privilégiée des nationalistes et de l' »alt-right », frange de l’extrême droite américaine.
La Maison Blanche a annoncé vendredi le départ de Steve Bannon, qui y avait le titre de conseiller stratégique et a été l’inspirateur de nombreux positionnements nationalistes et anti-establishment de Donald Trump.

Partager l'article

19 août 2017 - 01h15