Avortement: "avec les Etats-Unis si c'est possible, sans si c'est nécessaire"

Le ministre belge de la Coopération au Développement, Alexander De Croo, a indiqué jeudi au parlement qu’il se joignait à l’initiative de sa collègue néerlandaise, Lilianne Ploumen, visant à créer un fonds international de soutien à l’avortement en réaction à la décision du président américain Donald Trump de cesser le financement public aux ONG internationales pratiquant l’IVG aux Etats-Unis. “Avec les Etats-Unis si c’est possible, sans si c’est nécessaire”, a-t-il dit, interrogé par la députée Kattrin Jadin (MR), affligée par cette atteinte à l’égalité entre les hommes et les femmes. “La mécanique est encore en cours d’élaboration”, a précisé le ministre libéral avide de “passer à l’action” pour protéger les politiques de soutien aux ONG encadrant les filles et les femmes.

La plate-forme Abortion Right, qui regroupe une série d’intervenants défendant le droit à l’interruption volontaire de grossesse, s’est réjouie que la Belgique, par la voix de son ministre la Coopération au développement, se joigne à l’initiative néerlandaise de création d’un fonds international afin de soutenir financièrement les organisations de défense des droits des femmes, pénalisées par le gouvernement Trump.

Partager l'article

26 janvier 2017 - 18h20