Avertissement pour Plopsaqua qui a embauché exclusivement des sauveteuses pour une fête

Le parc aquatique Plopsaqua à La Panne a reçu un avertissement de l’auditorat du travail pour avoir embauché exclusivement des secouristes de sexe féminin à l’occasion d’une fête privée qui s’est déroulée en juin 2016, a fait savoir mercredi le représentant de l’auditorat du travail de Flandre occidentale, Filiep De Ketelaere. Une association de femmes musulmanes avait privatisé les lieux et a demandé que seuls des maîtres nageur de sexe féminin soit acceptés. En mai, un appel au recrutement en ce sens a été lancé dans un groupe Facebook privé. L’auditorat du travail a alors entamé une enquête.
M. De Ketelaere explique que la loi doit être respectée: « on ne peut pas répondre à de telles exigences de clients pour des raisons commerciales. Où se situe la limite? Il n’est pas permis d’établir une distinction fondée sur le sexe. »
Entre temps, le parc aquatique de Plopsaland a reçu un avertissement de principe de l’auditorat du travail. « Nous n’avons pas pour but de mettre directement en place des poursuites, nous voulons très clairement signaler au préalable que de telles choses ne sont pas autorisées », conclut M. De Ketelaere.

Partager l'article

08 février 2017 - 22h55