Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours

Un groupe de demandeurs d’asile africains a rejoint samedi les volontaires participant aux recherches des 23 personnes toujours disparues sous les décombres de l’hôtel dévasté mercredi par une avalanche dans le centre de l’Italie. « Ils ont demandé s’ils pouvaient donner un coup de main », a expliqué une porte-parole de la Croix-Rouge, Enza D’Alessandro. « Ils sont volontaires à la Croix-Rouge depuis deux ans et se sont spécialisés dans la logistique ».
Venant du Sénégal et de Guinée, les jeunes migrants avaient déjà effectué du volontariat humanitaire à Turin avant de proposer leur aide pour soulager la région des Abruzzes, durement frappée par des séismes et l’avalanche qui s’est abattue mercredi sur l’Hotel Rigopiano.
« Nous sommes en train d’installer une tente pour les équipes de secours sur le site de l’avalanche où les secouristes pourront se reposer et récupérer », a expliqué Mme D’Alessandro. Les jeunes africains « travailleront à tour de rôle dans la tente, ils cuisineront et aideront comme ils pourront. Deux d’entre eux sont déjà sur place ».
Parmi les jeunes volontaires figure un Guinéen de 20 ans, Barry Misbaou. « La situation est difficile, ce n’est pas facile pour nous parce que c’est la première fois que nous ferons quelque chose comme ça », a-t-il confié à l’AFPTV.
« On trouve ça difficile parce que nous ne sommes pas habitués au froid et que nous sommes étrangers, mais c’est la vie et nous devons faire ce que nous pouvons, parce que c’est bon d’aider les gens, en particulier des victimes », a-t-il ajouté.

Partager l'article

21 janvier 2017 - 21h00