Autriche: la statue "Aphrodite" offerte par Hitler ira au musée

Une statue d’Aphrodite offerte par Adolf Hitler à la ville autrichienne de Linz, où il avait passé sa jeunesse, va être exposée dans un musée local après avoir été écartée en 2008, a-t-on appris mardi auprès de la municipalité. Œuvre du sculpteur nazi Wilhelm Wandschneider, le bronze avait été offert en 1942 comme « cadeau personnel » du dictateur à sa ville de cœur, dont il voulait faire la « capitale culturelle » du IIIe Reich. Exposée durant soixante-cinq ans dans la rotonde d’un parc surplombant la ville, la sculpture avait été démontée en catastrophe en 2008 après qu’un groupe d’étudiants en art en eurent révélé l’origine.

Stockée depuis lors dans les réserves du musée municipal Nordico, la statue sera finalement exposée parmi les collections de l’établissement, a indiqué l’adjointe chrétienne-démocrate à la culture, Doris Lang-Mayerhofer. Le bronze sera accompagné d’explications muséographiques détaillées, a précisé l’élue, soulignant que la ville avait choisi de privilégier une « démarche active du souvenir » plutôt qu’un « démontage de l’Histoire ». La décision, prise à l’unanimité des partis représentés au conseil municipal, avait également les faveurs de la chancellerie fédérale, a-t-il été ajouté.

Les partis Vert et FPÖ (extrême droite) se sont tous deux félicités qu’une option muséale ait été préférée à un retour dans la rotonde. Les premiers pour éviter que la statue ne devienne un « lieu de pèlerinage » néonazi, les seconds pour la mettre à l’abri du « vandalisme politique ».

Hitler avait vécu à Linz de l’âge de 10 à 18 ans. Malgré l’importance toute relative de cette cité industrielle du nord de l’Autriche, il l’avait élevée au titre de « ville du Führer » au même titre que Berlin, Hambourg, Munich et Nuremberg. Linz avait consacré en 2008 une exposition à cet héritage encombrant.

Partager l'article

25 avril 2017 - 16h45