Australie: Turnbull nie toute conversation houleuse avec Trump

Le premier ministre australien Malcolm Turnbull a affirmé que l’accord bilatéral sur l’accueil de réfugiés passé entre son pays et les Etats-Unis serait honoré, en dépit du fait que le président américain Donald Trump l’a qualifié de « deal débile », après leur conversation téléphonique.
« Il est très important que l’accord soit mis en oeuvre car cela permet de sécuriser les options de réinstallation des gens », a affirmé M. Turnbull à la presse.
Ces propos surviennent après un commentaire sur Twitter du président des USA suggérant qu’il étudiait « ce deal débile ». Peu de temps auparavant, le Washington Post avait rapporté que M. Trump avait soudainement abrégé la discussion après avoir critiqué l’accord conclu par son prédécesseur Barack Obama pour accueillir des réfugiés relégués par l’Australie dans des camps controversés.
L’accord bilatéral prévoit que les USA accueillent 1.250 réfugiés actuellement détenus dans des centres off-shore dans le Pacifique. Ces camps ont été vivement critiqués par les Nations unies et des ONG de défense des droits de l’homme pour leur condition de vie déplorables.
M. Turnbull a maintenu que sa conversation avec le président Trump avait été « franche » et « cordiale » et nié que M. Trump lui ait raccroché au nez.

Partager l'article

03 février 2017 - 06h10