facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Aung San Suu Kyi dément un "nettoyage ethnique" des musulmans Rohingyas en Birmanie

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi dément qu’un « nettoyage ethnique » est en cours contre la minorité ethnique Rohingya, de confession musulmane, dans l’état de Rakhine. L’ancienne dissidente récompensée par un prix Nobel de la paix estime que le terme est trop fort dans une interview accordée à la BBC jeudi . « Je ne pense pas qu’un nettoyage ethnique est en cours. Je pense que ‘nettoyage ethnique’ est une expression trop forte pour ce qui est en train de se passer », a affirmé Aung San Suu Kyi, responsable de la diplomatie birmane et chef de facto du gouvernement, à un correspondant spécial de la BBC dans une interview télévisée.
L’armée est accusée de viser la minorité musulmane Rohingya dans l’Etat de Rakhine à l’ouest du pays, bordant le golfe du Bengale. Le 10 octobre en particulier une offensive a ciblé cette ethnie, considérée comme apatride, après des raids meurtriers de groupes armés contre des postes-frontières. Une campagne de plusieurs mois de viols collectifs, meurtres et tortures, a abouti, selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme, à un « nettoyage ethnique » et « très probablement » à des crimes contre l’humanité.
« Je pense qu’il y a beaucoup d’hostilité là-bas – il y a des musulmans tuant des musulmans aussi, s’ils pensent qu’ils coopèrent avec les autorités », a poursuivi la dirigeante. « Ce n’est pas seulement une question de nettoyage ethnique comme vous le suggérez, il s’agit de gens de différents bords, et c’est cette division que nous essayons de refermer »
Il est estimé que plus de 70.000 Rohingyas ont fui vers le Bangladesh voisin, entre autres. « S’ils reviennent ils seront en sécurité. C’est à eux de décider, certains sont revenus », a ajouté Mme. San Suu Kyi.
La dirigeante a rejeté début mars la décision des Nations unies d’envoyer une mission d’enquête sur les récentes exactions contre la minorité Rohingyas imputées à l’armée, suscitant les critiques des observateurs internationaux envers la lauréate du prix Nobel de la paix.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 août 2017 Inondations en Sierra Leone: début d'une semaine de deuil national

Les habitants de Sierra Leone, encore sous le choc des centaines de morts après les inondations et glissements de terrain dans la capitale Freetown lundi, ont commencé mercredi à observer une semaine de deuil national décrétée par le président Ernest lire plus

Belga

16 août 2017 Conflit en Syrie – Dix-sept civils tués mercredi à Raqa dans un raid de la coalition, selon l'OSDH

Au moins 17 civils, dont cinq enfants, ont péri mercredi dans un raid de la coalition internationale menée par les États-Unis contre la partie de Raqa encore aux mains du groupe Etat islamique, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). La coalition fou lire plus

Belga

16 août 2017 TC Namur – Deux ans de prison et cinq ans de sursis pour deux vols violents

Un homme a été condamné ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Namur à deux ans de prison et cinq ans de sursis probatoire pour deux vols commis à Namur, en mai 2017, au préjudice de deux femmes. Le tribunal a suivi les réquisitions du parque lire plus

Belga

16 août 2017 Corée du Nord: Kiev va enquêter sur la livraison présumée de moteurs de missiles

L’Ukraine va enquêter sur la livraison présumée de moteurs ukrainiens à la Corée du Nord, pays actuellement au coeur de vives tensions avec Washington, pour « confirmer » que les accusations portées à l’encontre de Kiev sont infondées, a annonc lire plus

Belga

16 août 2017 Près de 600 migrants secourus en un jour entre le Maroc et l'Espagne

Les services de sauvetage espagnols ont annoncé mercredi avoir secouru près de 600 personnes à bord de 15 embarcations et d’un scooter des mers, entre le Maroc et l’Espagne, une route de plus en plus empruntée par les migrants. « Quelque 599 personnes ont été lire plus

Belga

16 août 2017 Corée du Nord: le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres propose ses "bons offices"

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a proposé mercredi ses « bons offices » pour aider à la reprise du dialogue entre la Corée du Nord et les grandes puissances, soulignant la nécessité de diminuer la « réthorique » sur ce conf lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/