Augmentation du nombre d'usagers des bibliothèques en Fédération Wallonie-Bruxelles

En 2014, 451.185 usagers de bibliothèques ont été dénombrés en Fédération Wallonie-Bruxelles, contre 445.804 en 2013, soit une hausse de 1,2% (+5.381 inscrits), ressort-il d’un bilan pour 2014 présenté mercredi par le Réseau public de la lecture. Une augmentation « appréciable », souligne le secteur. La Fédération Wallonie-Bruxelles compte quelque 500 bibliothèques, 7 bibliothèques itinérantes et 3 bibliothèques spéciales, desservant 82,1% de sa population. Si l’on ajoute aux nombres d’usagers les personnes au sein des collectivités, leur nombre total atteint 814.865 usagers pour 2014, a ajoutée Diane Sophie Couteau, chargée de mission. « Cette évolution prouvera, si elle perdure dans le temps, que les bibliothèques se sont appropriées les objectifs du décret » de 2009 sur la Lecture publique. De plus, l’acroissement des animations réalisées en bibliothèque s’est poursuivi en 2014, augmentant de 12%. Depuis 2009, cette évolution est même de 50,4%.

Le nombre d’équivalents temps plein a par contre diminué, atteignant 1.217,5 en 2014, contre 1.252 un an auparavant. On retrouve également moins d’équivalents temps plein qualifiés. Le prêt numérique a aussi connu une évolution positive. Lirtuel, la plateforme de prêt numérique du réseau de lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été lancé officiellement en mars 2015. Au lancement du projet, 200 prêts avaient été enregistrés et leur nombre est depuis en constante augmentation. Pour 2016, les 2.000 prêts seront dépassés, s’est réjoui Jean-François Füeg, président du Conseil des bibliothèques publiques. Lirtuel permet aux lecteurs affiliés dans les bibliothèques publiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles de louer gratuitement des livres numériques, pour 30 jours maximum.

Partager l'article

22 juin 2016 - 14h15