Aucun train ne circulera entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi le week-end du 1er mai

Le trafic sera totalement interrompu entre les gares de Bruxelles-Nord et de Bruxelles-Midi le week-end prolongé du 1er mai (29-30 avril et 1er mai) en raison de travaux d’infrastructure, indiquent mercredi Infrabel et la SNCB. Malgré un plan de transport adapté, les répercussions seront importantes pour les voyageurs, tant nationaux qu’internationaux. Une telle coupure sur l’axe le plus dense du réseau ferroviaire belge ne s’était plus produite depuis 30 ans. “Du samedi 29 avril ‘premier train’ au lundi 1er mai ‘dernier train’, le trafic sera totalement interrompu entre les gares de Bruxelles-Nord et de Bruxelles-Midi, la gare de Bruxelles-Central ne sera donc pas desservie”, avertissent Infrabel et la SNCB dans un communiqué commun.

Le gestionnaire du réseau Infrabel est actuellement en train de finaliser un plan de transport adapté, en collaboration avec les entreprises ferroviaires concernées, mais les conséquences risquent malgré tout d’être importantes pour les voyageurs.

Cette coupure exceptionnelle est nécessaire pour moderniser la signalisation ferroviaire. La technologie dite ‘tout-relais’ (électromécanique) devra être remplacée par une technologie totalement informatisée. “Ce chantier, qui a été pour l’essentiel réalisé sans impact pour le trafic, renforcera tant la sécurité que la capacité de la portion de la jonction située entre la sortie du tunnel et l’entrée de la gare du midi. Les tests de sécurité, qui seront réalisés en continu pendant ces trois jours, doivent impérativement avoir lieu en l’absence de toute exploitation commerciale”, précise Infrabel.

La jonction “Nord-Midi” est l’axe le plus dense du réseau ferroviaire belge avec quelque 1.200 trains qui l’empruntent chaque jour.

Partager l'article

08 février 2017 - 15h25