facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Au Togo, la tradition ancestrales des perles revient à la mode, au plus grand bonheur des messieurs

Vêtu de tissu pagne, Sonia marche langoureusement au milieu de la foule dans le marché de Bè, un quartier populaire de Lomé, avec de jolis bijoux de perles de couleur rouge soigneusement noués autour de ses hanches. « Je suis très l’aise avec des perles à la hanche. C’est aussi pour +biper+ les hommes », confie cette jeune coiffeuse âgée de 24 ans, dans un petit sourire provocateur. Dans la capitale togolaise, l’ancestrale tradition des perles portées autour de la taille – ou « djonou » (en langue mina du sud) -, répandue dans la région du Golfe de Guinée, revient sur le devant de la scène… pour le plus grand plaisir des messieurs. Ornement de séduction pour les jeunes femmes, le « djonou » était également réputé pour ses vertus spirituelles, garantissant la protection des ancêtres, ou même, dit-on, avait le pouvoir de guérir les douleurs de rein.

Porté dès le plus jeune âge, il aidait à développer la morphologie des jeunes filles et augmenter le volume de leurs hanches, selon la pensée populaire. Mais au fil des années, cette pratique était tombée en désuétude, au profit d’autres accessoires de beauté plus occidentaux, notamment l’éclaircissement de la peau par des produits cosmétiques ou le maquillage. Afi, revendeuse de chaussures, est pourtant catégorique: « Ce qui accroche les hommes ces derniers temps, c’est le +djonou+, surtout quand les couleurs des bijoux de perles sont bien choisies ».

Mais s’il était autrefois réservé à la discrétion et au plaisir des époux, à qui les femmes lançaient des messages érotiques grâce à la couleur ou au positionnement des perles, le djonou « made in XXIe siècle », lui, se voit et s’expose au grand jour. Ce qui n’est pas du goût des plus conservateurs. Afi, 29 ans, balaie les rétrogrades d’un revers de main: « Je porte souvent mes perles quand je suis à moto », raconte la jeune femme, assise devant son étalage au grand marché de Hedzranawoé. « Je fais quatre à cinq tours de petites perles de deux couleurs (jaune, noir) autour de la taille, légèrement relevés sur un pantalon, avec une petite chemise. Beaucoup d’hommes m’apprécient », lâche-t-elle, sûre de son pouvoir et de sa beauté.

– Djonou sur-mesure –
Non loin d’elle, Laetitia, 23 ans, renchérit : « Je ne peux plus sortir sans mettre mes perles autour de la hanche. J’en ai plusieurs sortes et de différentes couleurs. J’utilise souvent celles qui font ressortir ma rondeur quand vais à la piscine ». Plusieurs gammes de bijoux de perles sont vendues dans les grands marchés de la capitale togolaise et les coûts varient en fonction de la qualité. La plupart des revendeuses les plus célèbres de ces bijoux de perles sont installées au marché d’Agbadahonou. « C’est une grande fierté pour moi de voir nos jeunes filles revenir à cette ancienne mode », explique Tanti Abla, l’une d’elles.

« Pour bien séduire, la femme doit concevoir le djonou en fonction de son teint et de sa forme. Les bijoux de perles de taille moyenne et de couleur jaune sont conseillés aux femmes de teint clair. Les femmes de teint noir doivent utiliser des bijoux de couleur blanche ou orange. Les femmes rondes doivent choisir les bijoux de petits grains », conseille la sexagénaire. La beauté a son budget: entre 5.000 et 30.000 FCFA (entre 8 et 46 euros environ) en fonction de la taille, de la qualité et de la quantité de bijoux utilisés. « Des femmes d’une certaine classe déboursent parfois 50.000 FCFA (76 euros), voire 70.000 FCFA (107 euros) pour la confection d’un seul djonou », précise Tanti Abla.

A Lomé, la plupart des hommes interrogés par l’AFP se réjouissent de cette nouvelle tendance. « Je trouve ma fiancée encore plus belle chaque fois qu’elle porte le djonou », avoue Kodjo Badakou, conducteur de taxi-moto. Si elles ne sont plus médicinales, les vraies vertus des perles sont en tout cas restées aphrodisiaques avec les années.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Les momies précolombiennes du Cinquantenaire passées au scanner des Cliniques Saint-Luc

Les sept momies précolombiennes conservées aux Musées royaux d’Art et d’Histoire au Cinquantenaire à Bruxelles (MRAH) font actuellement l’objet d’examens médicaux approfondis aux Cliniques universitaires Saint-Luc dans le cadre du projet IRAM (Interdisciplinary Res lire plus

Belga

23 mars 2017 La reine Elizabeth II exprime sa sympathie aux victimes d'un "horrible" attentat

La reine Elizabeth II a exprimé sa « profonde sympathie » aux victimes d’un « horrible » attentat jeudi au lendemain de l’attaque à la voiture bélier et au couteau à Londres ayant fait trois morts. « Mes pensées et mes prières, ainsi que ma plus profonde sympathi lire plus

Belga

23 mars 2017 Pays-Bas: VVD, CDA, D66 et GroenLinks tentent de former un gouvernement

Les libéraux du VVD, les chrétiens-démocrates du CDA, les centristes de D66 et les écologistes de GroenLinks vont essayer de former une coalition gouvernementale malgré leurs différences programmatiques, a annoncé jeudi le leader du VDD et Premier min lire plus

Belga

23 mars 2017 Le mercure va grimper jusqu'à 19 degrés la semaine prochaine

Les températures vont grimper au fil des jours et pourront atteindre jusqu’à 19 degrés la semaine prochaine, prévoit jeudi l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin de la mi-journée. Ce jeudi, le temps sera sec, doux et gén lire plus

Belga

23 mars 2017 "Nous n'avons pas peur", dit Theresa May devant le Parlement

« Nous n’avons pas peur », a déclaré la Première ministre britannique Theresa May devant les députés, au lendemain de l’attentat qui a coûté la vie à trois personnes à Londres. « Nous n’avons pas peur et notre détermination ne faillir lire plus

Belga

23 mars 2017 Un réseau international de trafiquants de drogue démantelé en Belgique

La police judiciaire fédérale de Mons-Tournai a procédé mercredi à 14 perquisitions dans les régions de Mons, Charleroi et Bruxelles, a indiqué jeudi le parquet de Mons. Ces opérations ont conduit à l’interpellation de 11 personnes activ lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/