facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Au Togo, la tradition ancestrales des perles revient à la mode, au plus grand bonheur des messieurs

Vêtu de tissu pagne, Sonia marche langoureusement au milieu de la foule dans le marché de Bè, un quartier populaire de Lomé, avec de jolis bijoux de perles de couleur rouge soigneusement noués autour de ses hanches. « Je suis très l’aise avec des perles à la hanche. C’est aussi pour +biper+ les hommes », confie cette jeune coiffeuse âgée de 24 ans, dans un petit sourire provocateur. Dans la capitale togolaise, l’ancestrale tradition des perles portées autour de la taille – ou « djonou » (en langue mina du sud) -, répandue dans la région du Golfe de Guinée, revient sur le devant de la scène… pour le plus grand plaisir des messieurs. Ornement de séduction pour les jeunes femmes, le « djonou » était également réputé pour ses vertus spirituelles, garantissant la protection des ancêtres, ou même, dit-on, avait le pouvoir de guérir les douleurs de rein.

Porté dès le plus jeune âge, il aidait à développer la morphologie des jeunes filles et augmenter le volume de leurs hanches, selon la pensée populaire. Mais au fil des années, cette pratique était tombée en désuétude, au profit d’autres accessoires de beauté plus occidentaux, notamment l’éclaircissement de la peau par des produits cosmétiques ou le maquillage. Afi, revendeuse de chaussures, est pourtant catégorique: « Ce qui accroche les hommes ces derniers temps, c’est le +djonou+, surtout quand les couleurs des bijoux de perles sont bien choisies ».

Mais s’il était autrefois réservé à la discrétion et au plaisir des époux, à qui les femmes lançaient des messages érotiques grâce à la couleur ou au positionnement des perles, le djonou « made in XXIe siècle », lui, se voit et s’expose au grand jour. Ce qui n’est pas du goût des plus conservateurs. Afi, 29 ans, balaie les rétrogrades d’un revers de main: « Je porte souvent mes perles quand je suis à moto », raconte la jeune femme, assise devant son étalage au grand marché de Hedzranawoé. « Je fais quatre à cinq tours de petites perles de deux couleurs (jaune, noir) autour de la taille, légèrement relevés sur un pantalon, avec une petite chemise. Beaucoup d’hommes m’apprécient », lâche-t-elle, sûre de son pouvoir et de sa beauté.

– Djonou sur-mesure –
Non loin d’elle, Laetitia, 23 ans, renchérit : « Je ne peux plus sortir sans mettre mes perles autour de la hanche. J’en ai plusieurs sortes et de différentes couleurs. J’utilise souvent celles qui font ressortir ma rondeur quand vais à la piscine ». Plusieurs gammes de bijoux de perles sont vendues dans les grands marchés de la capitale togolaise et les coûts varient en fonction de la qualité. La plupart des revendeuses les plus célèbres de ces bijoux de perles sont installées au marché d’Agbadahonou. « C’est une grande fierté pour moi de voir nos jeunes filles revenir à cette ancienne mode », explique Tanti Abla, l’une d’elles.

« Pour bien séduire, la femme doit concevoir le djonou en fonction de son teint et de sa forme. Les bijoux de perles de taille moyenne et de couleur jaune sont conseillés aux femmes de teint clair. Les femmes de teint noir doivent utiliser des bijoux de couleur blanche ou orange. Les femmes rondes doivent choisir les bijoux de petits grains », conseille la sexagénaire. La beauté a son budget: entre 5.000 et 30.000 FCFA (entre 8 et 46 euros environ) en fonction de la taille, de la qualité et de la quantité de bijoux utilisés. « Des femmes d’une certaine classe déboursent parfois 50.000 FCFA (76 euros), voire 70.000 FCFA (107 euros) pour la confection d’un seul djonou », précise Tanti Abla.

A Lomé, la plupart des hommes interrogés par l’AFP se réjouissent de cette nouvelle tendance. « Je trouve ma fiancée encore plus belle chaque fois qu’elle porte le djonou », avoue Kodjo Badakou, conducteur de taxi-moto. Si elles ne sont plus médicinales, les vraies vertus des perles sont en tout cas restées aphrodisiaques avec les années.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juillet 2017 David Goffin éliminé en quarts de finale par le Néerlandais Haase

David Goffin n’a pas réussi à se qualifier pour le dernier carré du tournoi ATP de Gstaad, épreuve sur terre battue dotée de 482.060 euros, vendredi, en Suisse. Goffin, 13e joueur mondial et tête de série N.1, a été battu 7-5, 6-1 par le lire plus

Belga

28 juillet 2017 Norah Jones souffle les 40 bougies du festival Jazz in Marciac

Pour sa première fois au festival français Jazz in Marciac (JIM), l’Américaine Norah Jones ouvre vendredi la 40e édition, marquant ainsi le retour à ses racines jazz, après un crochet par le pop-rock. Son premier album, « Come Away with Me », reste l’un des pl lire plus

Belga

28 juillet 2017 Changement de président pour la 83e Foire agricole de Libramont

La 83e édition de la Foire agricole de Libramont a débuté vendredi matin avec une séance inaugurale marquée par un passage de témoin à la présidence de l’évènement ardennais, rendez-vous annuel incontournable des mondes rural et a lire plus

Belga

28 juillet 2017 L'auditorat du travail requiert le maintien en détention de Dodo la Saumure

Dominique Alderweireld, alias Dodo la Saumure, a comparu vendredi devant la chambre du conseil de Charleroi pour des faits de bris de scellés, traite des êtres humains, blanchiment et fraude sociale. Une vingtaine de « travailleuses » et deux de ses établissements sont concern lire plus

Belga

28 juillet 2017 Un week-end variable et frais en perspective

Le temps restera variable ce week-end avec de la pluie au programme et même un risque d’orage, prévoit l’Institut royal météorologique (IRM) dans son bulletin météo de la mi-journée. Vendredi après-midi, le ciel sera partiellement nuageux lire plus

Belga

28 juillet 2017 Solange à l'affiche de Pukkelpop

La chanteuse américaine Solange, absente à Dour pour raisons de santé, sera à l’affiche de Pukkelpop le 17 août à 20h50, font savoir vendredi les organisateurs du festival. Elle est programmée sur le podium principal. Déjà vue cet lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/