facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats à Paris – Le frère de Salah Abdeslam lui demande de "s'exprimer"

Mohamed Abdeslam a demandé lundi à son frère Salah, suspect-clé des attentats parisiens du 13 novembre 2015, de « s’exprimer », alors que celui-ci a choisi de garder le silence, selon ses avocats. « Je demande à mon frère de s’exprimer », a déclaré au micro de RTL Mohamed Abdeslam.
« Lors de mes visites en Belgique, j’ai vraiment eu un Salah Abdeslam qui était prêt à s’exprimer. (…) Quelques mois après, c’est une autre personne que j’ai en face de moi, j’ai effectivement pu constater que Salah était plus en retrait, qu’il était plus renfermé sur lui-même », a-t-il ajouté.
Salah Abdeslam, Français de Belgique de 27 ans, a été selon les enquêteurs au coeur des préparatifs des attentats les plus meurtriers jamais commis en France, qui ont fait 130 morts.
Après quatre mois de cavale à Bruxelles, il a été arrêté le 18 mars avant d’être remis le 27 avril à la justice française, qui l’a mis en examen notamment pour assassinats terroristes.
Il est l’unique membre encore vivant des commandos djihadistes du 13 novembre.
Convaincus que Salah Abdeslam, placé à l’isolement et surveillé 24h/24 par vidéo dans la prison de Fleury-Mérogis, en banlieue parisienne, ne collaborera pas avec la justice et « appliquera le droit au silence » jusqu’au bout, ses avocats ont annoncé la semaine dernière qu’ils renonçaient à le défendre.
« Cette incarcération, toutes ces conditions qui sont extrêmement difficiles de détention, le renferment sur lui-même et j’ai parfois même l’impression qu’il est quelque part encore plus radicalisé que déradicalisé », a affirmé Mohamed Abdeslam au sujet de son frère, en confiant lui rendre visite tous les trois mois.
Il a expliqué attendre « beaucoup » du procès, mais « si c’est pour avoir un Salah Abdeslam dans un box où il ne s’exprime pas, ce sera une déception pour nous tous ».
L’autre frère de Mohamed et Salah, Brahim, s’était fait exploser dans un café parisien le soir du 13 novembre.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

2 décembre 2016 Omar Sy dévoile son côté tendre dans le rôle d'un papa poule

Après le succès d' »Intouchables », « Samba » et « Chocolat », Omar Sy revient mercredi dans « Demain tout commence », une comédie familiale où il interprète un papa poule extrêmement touchant, contraint d’élever seul sa fille. Ce film réalisé pa lire plus

Belga

2 décembre 2016 Francken obtient gain de cause à Gand pour une expulsion controversée

La chambre des mises en accusation de Gand a annulé une décision de la chambre du conseil qui jugeait illégale l’arrestation d’un ressortissant marocain sous le coup d’un ordre de quitter le territoire. Le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken, s’est ré lire plus

Belga

2 décembre 2016 Placer un enfant en centre fermé est une violation des droits de l'enfant

La détention des enfants pour cause de migration constitue une violation des droits de l’enfant et est toujours contraire au principe de l’intérêt supérieur de l’enfant, indique l’Unicef vendredi. L’ONG estime qu’envoyer des enfants dans des centres fermés, comme le lire plus

Belga

2 décembre 2016 La Région bruxelloise débloque 100 millions d'euros pour les 19 communes

La Région bruxelloise a décidé de dégager 100 millions d’euros sous forme de prêts pour aider, sur la période 2017-2019, les 19 communes bruxelloises à faire face à la forte croissance démographique, indique vendredi le cabinet du ministr lire plus

Belga

2 décembre 2016 La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée, "mais il y a encore du travail"

La réforme des rythmes scolaires est bien envisagée dans le projet d’avis n°3 du Groupe central chargé d’élaborer le « pacte pour un enseignement d’excellence » en Fédération Wallonie-Bruxelles. « Mais il y a encore du travail », a précisé Fr lire plus

Belga

2 décembre 2016 Une prime flamande pour favoriser l'embauche des chômeurs de longue durée

Le gouvernement flamand a approuvé vendredi l’instauration d’une prime à l’embauche d’un chômeur de longue durée. D’un montant de 1.250 euros après trois mois de travail et de 3.000 euros au bout d’un an, elle cible les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/