Attentats en Catalogne – Le tueur des Ramblas a logé en région parisienne quelques jours avant les faits

Plusieurs membres du commando terroriste qui a commis les attaques de Barcelone et Cambrils jeudi dernier ont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les faits, rapporte mercredi le Parisien. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas abattu lundi par la police, aurait dormi dans un hôtel de Malakoff, la nuit du 11 au 12 août. Le motif de ce passage par la capitale française demeure inconnu. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, avait confirmé mardi que l’Audi A3 utilisée contre des passants à Cambrils avait effectué un passage « extrêmement rapide » par Paris moins d’une semaine avant les faits. Le véhicule avait d’ailleurs été flashé au sud-ouest de la capitale. La photographie prise par l’appareil ne permet cependant pas d’identifier les occupants, précise le Parisien.

L’enquête montre que « Younes Abouyaaqoub et une ou deux autres personnes » ont passé la nuit du 11 août dans un hôtel à Malakoff (Hauts-de-Seine), le long du périphérique sud, ajoute le quotidien français. Le lendemain, leur trace est retrouvée dans un centre commercial de Paris et une Fnac, avant de reprendre la route vers l’Espagne.

Des sources proches de l’enquête citées par le journal n’ont décelé « aucun dessein terroriste » dans cet aller-retour, tout en soulignant que l’intégralité de l’emploi du temps n’avait pas encore été retracée.

L’auteur présumé de l’attaque sur les Ramblas a été abattu lors d’une opération policière à Subirats, dans la province de Barcelone, lundi après-midi.

Mardi, la police fédérale suisse avait indiqué que deux membres de la cellule, Mohamed Hichamy – abattu par la police à Cambrils – et Youssef Aallaa – qui aurait succombé dans l’explosion du repaire d’Alcanar – étaient passés par Zurich en décembre dernier pour des motifs qui demeurent également inconnus.

Partager l'article

23 août 2017 - 10h10