Attentats à Bruxelles – Le parquet fédéral ne confirme pas la présence d'Oussama Atar en Belgique en août 2016

Le parquet fédéral n’a pas souhaité commenter une information de la chaîne de télévision américaine CNN indiquant qu’Oussama Atar, considéré comme le cerveau ou tout du moins l’inspirateur des attentats commis le 22 mars 2016 à Brussels Airport et dans la station de métro Maelbeek, serait revenu brièvement en Belgique en août dernier, pour rendre visite à des proches. L’information est reprise jeudi soir et vendredi par différents médias belges, dont Le Soir et Sudpresse côté francophone. CNN se base sur une source judiciaire « proche de l’enquête » belge. Selon cette personne, dont l’identité n’est pas révélée, le terroriste présumé a été, quatre mois après les attentats, en « contact direct » avec sa famille, pourtant placée sous surveillance en Belgique. « Ils les a vus en personne », ajoute-t-elle, selon CNN. La famille, contactée par la chaîne, a refusé de commenter.
La localisation actuelle du trentenaire, qui est un cousin des frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui, kamikazes de Brussels Airport et Maelbeek, est inconnue. Il est par ailleurs soupçonné d’avoir été aux commandes des attentats de Paris.
Toujours selon la même source, interrogée par CNN, les fuites médiatiques au sujet des perquisitions menées à Bruxelles, entre autres à Laeken pendant le mois d’août, pourraient avoir joué un rôle dans le fait que le suspect est jusqu’ici passé entre les mailles du filet. « Cela a eu des conséquences immédiates sur l’enquête », précise-t-elle. « Je ne dis pas que nous l’avons manqué à cause de ça, car nous ne pouvons pas le savoir. »

Partager l'article

17 mars 2017 - 10h35