facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentats à Bruxelles – Des questions se posent autour du cas d'Oussama Atar

La commission d’enquête parlementaire sur les attentats terroristes posera de nouvelles questions aux services de renseignement et de sécurité à propos du cas d’Oussama Atar soupçonné d’avoir joué un rôle important dans les attaques qui ont frappé Paris et la Belgique. Elle pourrait également entendre ou réentendre des acteurs de ce dossier, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Arrêté par les forces américaines pour être entré illégalement en Irak, condamné en 2005 et emprisonné dans ce pays, ce ressortissant belgo-marocain a été libéré en 2012, renvoyé vers la Belgique avant de quitter le pays fin 2013. Il est soupçonné d’avoir joué un rôle de coordinateur et de planificateur des attentats de novembre 2015 et mars 2016, une affirmation qu’il a toutefois démentie dans une lettre à sa mère.
Le président du comité R, Guy Rapaille, a livré aux parlementaires un exposé retraçant le suivi du dossier par les services de renseignement depuis 2005. Si l’on ne peut conclure à ce stade qu’Oussama Atar a bien joué le rôle qu’on lui prête, des questions se posent et doivent être éclaircies, estiment plusieurs commissaires.
A la suite d’une visite en 2006, la Sûreté de l’Etat a conclu au peu de dangerosité du personnage. Pourtant il sera question dans son parcours de contacts avec l’un des cadres d’Al Qaïda, Abou Moussab Al Zarkaoui (et même d’une tentative d’évasion avec celui-ci), et le futur calife auto-proclamé de l’Etat islamique, Abou Bakr Al Baghdadi, tous deux passés par les mêmes prisons que lui.
En 2010, une campagne est menée en faveur de la libération d’Oussama Atar en raison de son état de santé. Ainsi que l’avaient déjà indiqué des articles de presse, la Belgique semble avoir fait preuve d’empressement pour obtenir son retour alors que sa peine en Irak approchait de son terme. Là encore des questions se posent: sur la surveillance manifestement réduite dont il a fait l’objet en Belgique, sur la délivrance d’un passeport ou sur la classification du niveau de menace qu’il représente (3 selon l’OCAM, 2 selon la Sûreté).
Les commissaires n’ont pas obtenu de réponse sur le rôle éventuel d’informateur qu’Oussama Atar aurait joué.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 avril 2017 Emmanuel Macron dépasse les 24% au 1er tour de l'élection présidentielle française

Emmanuel Macron, arrivé en tête du premier tour de la présidentielle française, a finalement obtenu 24,01%, selon les résultats définitifs communiqués lundi après-midi par le ministère de l’Intérieur. L’écart avec sa dauphin lire plus

Belga

24 avril 2017 Au moins 10 mineurs disparus après l'incendie du camp de migrants de Grande-Synthe

Au moins dix mineurs d’âge non accompagnés sont toujours portés disparus à la suite de l’incendie qui a ravagé le camp de migrants de Grande-Synthe, dans le nord de la France, a indiqué lundi l’ASBL Humain. Les responsables estimaient à 125 le nombre d lire plus

Belga

24 avril 2017 "N'ayant plus la légitimité", Fillon ne mènera pas les Républicains aux législatives

François Fillon a estimé lundi, devant le comité de son parti Les Républicains, qu’il n’avait « plus la légitimité pour mener » le « combat » des prochaines élections législatives, après sa défaite lors du premier tour de l’éle lire plus

Belga

24 avril 2017 Un duel télévisé Macron – Le Pen le 3 mai

Un duel télévisé entre le centriste Emmanuel Macron et la cheffe de l’extrême droite Marine Le Pen, en lice pour le second tour de la présidentielle française, se tiendra le 3 mai, a annoncé lundi l’entourage du candidat. « On sera front à front lire plus

Belga

24 avril 2017 Un millier de produits alimentaires évalués par 135 chefs à Bruxelles

L’Institut international du goût et de la qualité (iTQi) a réuni lundi, pour la treizième année consécutive, un jury de 135 chefs gastronomiques à l’Erasmushogeschool à Bruxelles afin d’organiser des dégustations à l’aveugle durant lire plus

Belga

24 avril 2017 Présidentielle française: François Hollande annonce qu'il votera Macron

S’exprimant depuis l’Élysée dans un message solennel aux Français, le président François Hollande a annoncé qu’il voterait Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle le 7 mai. « La présence de l’extrême droite fait une nouvelle fo lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/