Attentats aux Etats-Unis: Obama appelle à ne pas "succomber à la peur"

Le président américain Barack Obama a appelé lundi à ne pas « succomber à la peur » après des attentats perpétrés ce week-end aux Etats-Unis, promettant que « justice (sera) faite ». Les assaillants « essaient de tuer des innocents mais ils veulent susciter la peur (…) et changer la manière dont nous vivons pour saper nos valeurs », a déclaré M. Obama depuis New York, où il doit participer à l’Assemblée générale de l’ONU.
« Donc même si nous devons être vigilants et offensifs pour empêcher ces actes insensés et faire en sorte de retrouver leurs auteurs pour les juger, nous avons tous un rôle à jouer en tant que citoyens pour nous assurer que nous ne succombons pas à cette peur », a-t-il ajouté.
Le président américain a précisé toutefois qu’il n’y avait « pour le moment aucun lien » entre les attentats dans le New Jersey et à New York, pour lesquels un Américain d’origine afghane a été arrêté lundi, et l’attaque à l’arme blanche survenue samedi dans le Minnesota, qui a été revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique et dont l’auteur est mort.
« Pour le moment, nous ne voyons pas de lien entre cet incident et ce qui est arrivé ici à New York et dans le New Jersey », a affirmé M. Obama.
« Les djihadistes continuent de perdre du terrain en Irak et en Syrie », a réaffirmé le président, en rappelant qu’il allait rencontrer ce lundi le Premier ministre Haider al-Abadi en marge de l’Assemblée générale de l’ONU afin de « soutenir cet élan ».

Partager l'article

19 septembre 2016 - 18h10