Attentats à Paris – Mohamed Abrini remis aux autorités judiciaires françaises pour une journée

Mohamed Abrini a été remis aux autorités judiciaires françaises dans le cadre de l’enquête ouverte à la suite des attentats de Paris, le 13 novembre 2015, indique le parquet fédéral lundi dans un communiqué. Ce transfert temporaire n’excédera pas 24 heures. Avec cette mise en examen, Mohamed Abrini, un Belgo-marocain âgé de 30 ans qui avait été filmé deux jours avant les attaques parisiennes en compagnie de Salah Abdeslam à la station-service de Ressons-sur-Matz (Oise), sur l’autoroute en direction de Paris, sera au centre d’une double procédure judiciaire.

En Belgique, l’homme est inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste, d’assassinats terroristes et de tentatives d’assassinats terroristes dans le cadre du dossier des attentats de Bruxelles et Zaventem. Arrêté le 8 avril à Anderlecht, il avait été identifié comme « l’homme au chapeau », soit le troisième homme vu en compagnie des deux kamikazes de Brussels Airport.

Partager l'article

30 janvier 2017 - 10h50