Attentats à Bruxelles – Les terroristes voulaient enlever des personnalités pour libérer Medhi Nemmouche

Les terroristes des attentats de Bruxelles avaient envisagé d’enlever plusieurs personnalités en Belgique afin de réclamer la libération de suspects de terrorisme, rapportent mercredi la RTBF et VRT Nieuws. Cette information provient d’un ordinateur portable abandonné dans une poubelle de la Rue Max Roos, à Schaerbeek, où se trouvaient les terroristes. La RTBF et VRT Nieuws ont eu accès au contenu des documents retrouvés dans l’ordinateur appartenant à Najim Laachraoui, un des kamikazes des attentats commis à Bruxelles le 22 mars 2016.

Lors d’une conversation avec un certain Abu Ahmed en Syrie, Najim Laachraoui et les frères El Bakraoui proposent d’enlever des personnalités, “une ou deux têtes”, pour demander la libération de “frères et de soeurs” actuellement en prison. Ils évoquent Mohamed Bakkali, qui les a aidés à louer des planques, et Medhi Nemmouche, l’auteur présumé de l’attentat au Musée Juif de Bruxelles.

Partager l'article

25 janvier 2017 - 13h35