Attentats à Bruxelles – Américains et Juifs auraient été ciblés à Zaventem

Le commando djihadiste qui a attaqué Brussels Airport le 22 mars 2016 a ciblé en particulier des passagers américains et sans doute aussi des juifs, a appris l’AFP de sources concordantes informées de l’enquête conduite en Belgique. Contacté par l’Agence Belga, le parquet fédéral n’a pas commenté ces éléments. Le 22 mars dernier vers 8h00, Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui font exploser leurs bombes au milieu des voyageurs massés à l’enregistrement dans l’aéroport, tuant 16 personnes, un bilan qui doublera avec l’explosion provoquée une heure plus tard par un autre kamikaze, Khalid El Bakraoui, frère d’Ibrahim, dans une station de métro proche des institutions européennes. Au moins 16 nationalités ont été recensées parmi les 32 morts de cette double attaque de Bruxelles, revendiquée par l’organisation Etat islamique, et une quarantaine parmi les quelque 400 blessés.

Mais à l’aéroport, le commando d’assaillants avait « des cibles assez particulières » et voulait s’en prendre prioritairement à des Américains, et semble-t-il aussi à des juifs, a expliqué à l’AFP un enquêteur sous couvert de l’anonymat. Ce dernier dit s’appuyer notamment sur des images de vidéosurveillance tournées dans le hall des départs de l’aéroport. Ces images montrent en particulier un des kamikazes qui « semble se diriger précipitamment vers deux juifs orthodoxes » en habit traditionnel.

Une autre source, au sein de l’administration américaine, confirme ce ciblage relativement précis « de comptoirs d’enregistrement américain, russe et israélien », c’est-à-dire de passagers en attente de vols vers ces pays.

Partager l'article

24 janvier 2017 - 09h05