Attentat sur un marché de Noël à Berlin – Deux perquisitions liées à Anis Amri en Italie

La police italienne a perquisitionné deux logements où le Tunisien d’Anis Amri, auteur présumé de l’attentat au camion-bélier à Berlin, aurait séjourné voici un an, a-t-on appris jeudi de source policière. Les deux logements perquisitionnés se trouvent dans la ville italienne d’Aprilia, au sud-est de Rome, a précisé la police.
La police n’a pas précisé si des occupants de ces logements ont été interrogés ou si des documents ont été saisis.
Anis Amri a été tué dans l’agglomération de Milan dans la nuit du 22 au 23 décembre lors d’un contrôle policier de routine, après plus de trois jours de chasse à l’homme.
Avant de rejoindre l’Allemagne à partir de juillet 2015, le jeune tunisien avait purgé quatre ans de prison en Italie, pays dans lequel il pourrait avoir eu des contacts rencontrés en détention.
La police allemande a pour sa part arrêté mercredi en Allemagne un possible contact tunisien d’Anis Amri. Une perquisition a par ailleurs eu lieu au domicile du ressortissant tunisien et dans son commerce.
Le scénario de ses trois jours de cavale s’est par ailleurs précisé mercredi: le Tunisien de 24 ans a transité en car par les Pays-Bas avant de passer par la France pour arriver en Italie.
L’enquête doit encore éclaircir de nombreux points, à commencer par l’existence d’un éventuel réseau de soutien dans la préparation de l’attaque au camion volé et la fuite du jeune Tunisien.

Partager l'article

28 décembre 2016 - 21h50