Attentat à Nice – La justice confirme "le caractère prémédité" de l'attentat de Nice

Le procureur de Paris François Molins a confirmé lundi, lors d’une conférence de presse, « le caractère prémédité » de l’attentat de Nice. L’exploitation de l’ordinateur de l’auteur de l’attentat, le Tunisien Mohamed Lahouaiej Bouhlel, illustre par ailleurs « un intérêt certain et récent pour la mouvance djihadiste radicale », a-t-il ajouté. Le tueur a effectué du 1er au 13 juillet sur internet des « recherches quasi quotidiennes sur les sourates du Coran et les anachides, des chants religieux utilisés par Daech comme outil de propagande », et sur de récentes actions terroristes comme à Orlando (49 morts le 12 juin en Floride), a expliqué M. Molins. Il a aussi évoqué des « photos à caractère très violent de cadavres et des photos en lien avec l’islam radical ».

L’attentat du 14 juillet a fait 84 victimes et de nombreux blessés. Le pronostic vital est toujours engagé pour 19 personnes.

Partager l'article

18 juillet 2016 - 17h40