Attentat à Nice – Jean-Claude Juncker "très touché et affligé" par les événements de Nice

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s’est dit « très touché et affligé » vendredi par l’attaque qui a coûté la vie à plus de 70 personnes jeudi soir à Nice, dans le sud de la France. Le président de la Commission européenne, qui assiste comme les autres dirigeants européens au sommet Asie-Europe à Oulan Bator, a souhaité « exprimer (sa) plus grande solidarité envers les victimes, leurs familles et tous les Français et les Françaises aujourd’hui dans le deuil suite à cet acte de terreur si lâche ».
« La France peut compter sur la Commission européenne pour continuer à l’épauler ainsi que les autres États de l’Union européenne à lutter contre le terrorisme à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Union européenne », a poursuivi M. Juncker dans une déclaration. « Notre détermination restera aussi ferme que notre unité. »
Le président du Conseil européen Donald Tusk, également présent à Oulan Bator, a réagi sur Twitter. « C’est un tragique paradoxe que les cibles de l’attaque #Nice06 soient les gens qui célébraient liberté, égalité, fraternité », a-t-il commenté.
Les participants au sommet Asie-Europe (Asem) ont observé une minute de silence pour les victimes de l’attentat de Nice à l’entame de leur réunion.

Partager l'article

15 juillet 2016 - 03h25