facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentat à Nice – Frappée par les attentats, la France en voie de faire durer l'état d'urgence

Cinq jours après l’attentat de Nice, l’état d’urgence devrait à nouveau être prolongé cette semaine en France, dans un climat politique envenimé, à neuf mois de la prochaine élection présidentielle, par des accusations de l’opposition de laxisme dans la lutte antiterroriste. Quitte à être une nouvelle fois qualifié de « fataliste » par ses détracteurs, le Premier ministre socialiste Manuel Valls a averti que la France devait s’attendre à d' »autres attentats » et d' »autres innocents tués » dans une allocution mardi soir devant les députés. « Nous devons, non pas nous habituer – jamais – mais apprendre à vivre avec cette menace. A vivre avec elle et à la combattre », a-t-il dit.
Comme le réclamait une partie de la droite, la prolongation de l’état d’urgence, présentée comme une « réponse puissante » au terrorisme par M. Valls, devrait être portée à six mois (jusqu’à fin janvier 2017) d’après le texte adopté dans l’après-midi par les députés en commission. Le gouvernement l’avait prévue à l’origine pour une durée de trois mois.
Ce régime qui facilite les perquisitions et les assignations à résidence est en vigueur depuis les attaques djihadistes du 13 novembre à Paris. C’est la première fois depuis la guerre d’Algérie (1954-1962), quand ce régime d’exception avait prévalu pendant près de huit mois, que l’état d’urgence dure si longtemps en France.
« Les terroristes veulent nous diviser, nous séparer, nous monter les uns contre les autres », déclaré mardi le président socialiste François Hollande pendant une visite au Portugal. « Il y a un devoir qui m’anime : que nous soyons unis, rassemblés, capables de réagir comme il convient avec la force nécessaire », a-t-il ajouté.
Le parti Les Républicains de l’ex-président Nicolas Sarkozy est favorable à la prolongation de l’état d’urgence mais a posé ses conditions : au moins six mois de plus et un durcissement des mesures coercitives prévues dans ce cadre.
Manuel Valls a rejeté mardi avec force toute idée d’instaurer une « législation d’exception », plaidant pour que la France reste un Etat de droit.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 Accord du gouvernement américain pour un train reliant New York à Washington en 29 minutes

L’entrepreneur Elon Musk a annoncé jeudi que le projet de train à très grande vitesse qui relierait New York à Washington, séparées de 330 kilomètres, en 29 minutes seulement a reçu l’accord verbal du gouvernement, se disant « optimiste » quant lire plus

Belga

21 juillet 2017 Séisme près de Bodrum – Très peu de dégâts à proximité des hôtels du tour-opérateur TUI à Kos

Il y a très peu de dégâts à proximité des hôtels utilisés par TUI sur l’île grecque de Kos, touchée par un tremblement de terre durant la nuit, selon un porte-parole du tour-opérateur belge. Les équipes de celui-ci sont actuel lire plus

Belga

21 juillet 2017 Microsoft en passe de réussir son pari sur le cloud

Le groupe informatique américain Microsoft a publié des résultats trimestriels en forte hausse jeudi. Ses activités de services dématérialisés en ligne (‘cloud’) ont marqué une nouvelle progression. Le bénéfice net a ainsi plus qu lire plus

Belga

21 juillet 2017 Météo – Un temps sec et chaud pour le 21 juillet

Le temps sera calme et sec vendredi pour la fête nationale avec d’abord du soleil puis davantage de nuages. Les maxima iront de 21 à 25 degrés. Samedi, de la pluie et des averses, éventuellement orageuses, traverseront le pays d’ouest en est, prédit par contre l’Ins lire plus

Belga

21 juillet 2017 Tomorrowland – Boom s'apprête à lancer la 13e édition de Tomorrowland

Le domaine provincial De Schorre, à Boom, a revêtu ses habits de fête en vue de la 13e édition du festival Tomorrowland, festival de musique électronique renommé à l’échelle mondiale, pas seulement pour sa musique mais aussi pour son ambiance et lire plus

Belga

21 juillet 2017 Séisme près de Bodrum – Les deux morts de Kos sont "des étrangers", plus de 100 blessés et beaucoup de dégâts

Un séisme a frappé vendredi les îles grecques du sud-est de la mer Egée en pleine saison estivale, faisant deux morts à Kos, sans doute des touristes, et plus de cent blessés. Il a aussi été fortement ressenti en Turquie. « Nous avons deux morts lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/