facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentat à l'aéroport d'Istanbul – Six membres présumés de l'EI, tous étrangers, arrêtés en lien avec le triple attentat

Six suspects, tous étrangers, soupçonnés d’appartenir à l’organisation Etat islamique (EI), ont été arrêtés en lien avec l’attentat à l’aéroport Atatürk d’Istanbul, a annoncé vendredi l’agence de presse Dogan. Trente suspects, dont au moins une dizaine de Russes, ont déjà été inculpés d' »appartenance à une organisation terroriste armée » et écroués en Turquie après le triple-attentat mené par des kamikazes le 28 juin dans l’un des plus grands aéroports d’Europe. L’agence Dogan n’a pas précisé la nationalité des six étrangers arrêtés en lien avec l’attentat qui a fait 47 morts, selon un dernier bilan fourni par le ministre turc des Transports Ahmet Arslan. Elle a indiqué que les six suspects avaient été arrêtés lors d’un raid jeudi de la police à Basaksehir, un quartier situé dans le grand ouest d’Istanbul, et devaient être présentés à un juge vendredi soir.

L’attentat n’a pas été revendiqué mais il « a été réalisé dans le cadre des opérations de Daech (l’EI) et porte la marque de ses méthodes », avait déclaré mardi à la presse le président turc, Recep Tayyip Erdogan. « Il s’agit de personnes du Daghestan, du Kirghizistan et du Tadjikistan », avait dit le chef de l’Etat turc au sujet des suspects étrangers arrêtés. Les autorités ont affirmé que les trois kamikazes étaient un Russe, un Ouzbek et un Kirghiz. Des médias turcs ont identifié un Tchétchène du nom d’Akhmed Tchataïev comme étant le cerveau de l’attentat de l’aéroport. Il serait le chef de l’EI à Istanbul, selon le quotidien Hürriyet.

Les mesures de sécurité ont été renforcées dans l’aéroport, le métro et le tunnel sous le Bosphore d’Istanbul, après ce quatrième attentat — et le plus meurtrier — dans la plus grande métropole de Turquie qui connaît une chute des arrivées de touristes en pleine saison estivale. La Turquie a été visée depuis l’été 2015 par une série d’attentats meurtriers attribués soit à l’EI soit aux rebelles kurdes.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 janvier 2017 Open d'Australie – Zizou Bergs, battu en juniors: "Dommage que j'ai attrapé des crampes"

Zizou Bergs (ITF 32) n’a pas réussi à franchir, dimanche, le premier tour du tournoi juniors de l’Australian Open. Le Limbourgeois, 17 ans, qui participait à sa toute première levée du Grand Chelem en simple, s’est incliné 7-5, 7-5 sur le court n°5 contr lire plus

Belga

22 janvier 2017 Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental, trois jours après l'attentat de Gao

Un groupe armé malien pro-gouvernemental a annoncé avoir perdu 14 combattants dans une attaque imputée à l’ex-rébellion samedi, trois jours après un attentat suicide djihadiste contre un regroupement de factions rivales qui a fait près de 80 morts. L’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Brésil: enquête sur une vague de 27 homicides en un journée à Belem

Vingt-sept homicides en moins de 24 heures: les autorités brésiliennes ont ouvert une enquête sur la vague de violence qui a marqué la ville de Belem (nord) entre vendredi et samedi, après la mort d’un policier. « Certains de ces meurtres ressemblent à des ex lire plus

Belga

22 janvier 2017 Colombie: l'ELN remet au CICR un étranger qu'elle détenait

La guérilla colombienne de l’ELN a remis samedi au Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans l’ouest de la Colombie, un citoyen étranger qu’elle détenait, a annoncé le CICR. La remise de cet étranger, dont ni l’identité ni la nationalit lire plus

Belga

22 janvier 2017 Donald Trump peut nommer son beau-fils comme conseiller

Jared Kushner, le très influent beau-fils de Donald Trump, pourra intégrer son cabinet en tant que conseiller, a estimé le département de la Justice. Selon celui-ci, sa nomination n’entre pas dans le cadre de la législation anti-népotisme, car celle-ci ne s’ lire plus

Belga

22 janvier 2017 Allemagne: Steinmeier prédit des temps agités avec Trump

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a jugé dimanche que l’accession de Donald Trump au pouvoir aux Etats-Unis marquait une césure et prédit des temps incertains pour le monde. « Avec l’élection de Donald Trump, le monde du 2 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/