Attentat à l'aéroport d'Istanbul – Appels internationaux à la coopération dans la lutte contre le terrorisme

« L’Union européenne se tient aux côtés du peuple turc », a assuré la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, après le triple attentat qui a frappé l’aéroport international Atatürk d’Istanbul mardi soir, tuant 36 personnes. Les Etats-Unis ont aussi condamné des attaques « abominables », assurant la Turquie de leur soutien. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a lancé un appel à une « lutte commune » sur le plan international après le triple attentat suicide qui a coûté la vie à au moins 36 personnes mardi soir à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul.
« J’espère vivement que l’attaque visant l’aéroport Atatürk sera un tournant, une charnière, pour la lutte commune à mener, avec en tête les pays Occidentaux, sur toute la planète contre les organisations terroristes », a estimé le chef de l’Etat turc dans un communiqué publié par son service de presse.
Un appel qui a été relayé par les partenaires d’Ankara. « Nouvelle attaque terroriste tragique en Turquie. L’UE se tient aux côtés du peuple turc. Notre coeur est avec eux », a communiqué sur le réseau Twitter, Federica Mogherini.
Condamnant « fermement » un « acte abominable », le président français François Hollande a déclaré qu’il s’agissait désormais de « faire en sorte que nous puissions connaître exactement les auteurs pour, qu’ensemble, nous puissions faire tout ce qu’il est possible d’engager contre le terrorisme, notamment dans cette région ».
« Nous devons agir – c’est ce que nous faisons aussi pour l’Europe et la France -, coordonner encore davantage nos services et mener autant qu’il est possible les actions nécessaires contre le terrorisme et les trafics », a-t-il plaidé au sortir du sommet européen à Bruxelles mardi soir .
La chancelière allemande Angela Merkel a également tenu à « dire à tout le peuple turc que nous sommes unis dans la lutte contre le terrorisme ».
Le Premier ministre belge, Charles Michel, a pour sa part condamné « ces actes atroces de violence » et ses services diplomatiques ont assuré que la Belgique « continuera de s’engager au niveau international pour la lutte commune contre le terrorisme ».
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a réclamé une coopération internationale accrue pour combattre de tels actes en condamnant ce nouvel épisode à Istanbul.
Dans un communiqué, M. Ban a déclaré « se tenir fermement aux côtés de la Turquie face à cette menace » et il souligne « la nécessité d’intensifier les efforts régionaux et internationaux pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent ».
L’attaque survenue vers 21h30 mardi soir a été menée par trois assaillant et a fait 36 morts et 147 victimes selon un bilan provisoire.

Partager l'article

29 juin 2016 - 03h30