Attentat à Kaboul – L'Iran condamne l'attentat sanglant de Kaboul, appelle à "l'unité"

L’Iran a condamné l’attentat qui a fait samedi 80 morts au coeur d’une manifestation de la minorité chiite à Kaboul, le chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif appelant à « l’unité » entre musulmans chiites et sunnites. « L’attentat terroriste en Afghanistan est un nouvel (acte) de barbarie de Daech (acronyme en arabe de l’organisation Etat islamique). Chiites et sunnites doivent s’unir pour vaincre les extrémistes », a tweeté Mohammad Javad Zarif.
L’organisation extrémiste sunnite Etat islamique (EI) a revendiqué samedi sa pire attaque en Afghanistan et la plus sanglante jamais commise à Kaboul, faisant 80 morts et 231 blessés au coeur d’une manifestation de la minorité chiite.
Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Bahram Ghassemi, a affirmé de son côté que « sans la coopération de tous les pays (…) il est impossible de déraciner » le terrorisme et l’extrémisme.
« Le terrorisme, l’extrémisme et l’atteinte à la vie de personnes innocentes ne peuvent en aucune façon être justifiés », a-t-il ajouté.
L’Iran, pays à large majorité chiite, partage à l’Est une longue frontière avec l’Afghanistan où vit la minorité chiite des Hazaras visée par l’attentat de samedi. Elle compte trois millions de personnes et a été persécutée pendant des décennies.

Partager l'article

24 juillet 2016 - 09h15