facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attentat déjoué : l'Allemagne célèbre les Syriens ayant aidé la police

D’Angela Merkel à la police en passant par les réseaux sociaux : les Syriens qui ont permis l’arrestation de leur compatriote suspecté de vouloir commettre un attentat en Allemagne étaient érigés en héros lundi, coupant l’herbe sous le pied des anti-migrants. « Je célèbre le fait qu’un Syrien livre une personne soupçonnée de terrorisme. Et vous Pegida et les autres ? » a raillé Julia Frick sur Twitter, en référence à ce mouvement qui organise depuis deux ans des manifestations contre les réfugiés et les musulmans.
Jaber Albakr a été livré pieds et poings liés dans la nuit de dimanche à lundi par trois Syriens qui l’ont hébergé dans leur appartement à Leipzig avant de réaliser qu’il s’agissait de l’homme recherché par toutes les polices du pays depuis samedi.
« Il a essayé de nous soudoyer avec de l’argent. Nous lui avons dit qu’il pouvait nous donner autant d’argent qu’il voulait, nous ne le laisserions jamais partir », a témoigné l’un d’eux, Mohamed A., auprès de la chaîne de télévision allemande RTL, lors d’une interview filmée de dos, l’homme affirmant craindre d’éventuelles représailles.
Selon le journal Bild, le fugitif a proposé 1.000 euros et 200 dollars à ses compatriotes.
« J’étais vraiment en colère contre lui, je ne peux pas accepter ça, surtout ici en Allemagne, le pays qui nous a ouvert ses portes », a-t-il ajouté, ses propos étant traduits de l’arabe en allemand par RTL.
Toujours selon Bild, Jaber Albakr avait posté une annonce sur un forum de réfugiés, indiquant qu’il cherchait désespérément un logement et qu’il se trouvait à la gare de Leipzig, où Mohamed A. a été le chercher samedi.
Dimanche, le fugitif émet le souhait de changer de coupe de cheveux. Mohamed A. lui rase donc la tête, ce dernier ayant autrefois travaillé comme coiffeur, raconte Bild.
Plus tard dans la journée, Mohamed A. voit l’avis de recherche sur Facebook et commence à douter de l’identité du jeune homme.
Une fois certain d’être en présence du fugitif, lui et ses compagnons le ligotent à l’aide de rallonges, comme le montre une photo diffusée par Bild et RTL, avant que l’un d’eux ne se rende au commissariat, armé de cette photo, pour le dénoncer.
« C’est précisément le genre de comportement citoyen que promeuvent le (parti de droite populiste, NDLR) AfD et Pegida », a ironisé Florian Flade sur Twitter.
« Terroriste arrêté : Pegida et les autres: 0, réfugiés: 1 », a lancé un autre utilisateur de ce réseau social.
L’arrestation de ce Syrien de 22 ans, qui était très proche de commettre un attentat, apparemment pour le compte du groupe État islamique (EI) selon la police, a relancé le débat sur le contrôle des réfugiés, dont quelque 890.000 sont arrivés en Allemagne l’an dernier. Ce d’autant plus que le pays a connu en juillet deux attentats commis par des réfugiés et revendiqués par l’EI.
Mais l’aide décisive apportée par ces trois Syriens à la police représentait pour beaucoup la preuve que les amalgames n’ont pas lieu d’être.
« C’est un signal très positif qui montre que tous (les réfugiés) ne doivent pas être soupçonnés », s’est ainsi réjoui un dirigeant du syndicat de policiers BDK, Sebastian Fiedler.
Qualifié de « courageux » et « responsable » par le chef du gouvernement de Saxe Stanislaw Tillich, la région où s’est déroulée la chasse à l’homme ce weekend, le Syrien qui a prévenu la police a même été félicité lundi par la chancelière Angela Merkel.
Par la voix d’une porte-parole, celle-ci a exprimé sa « gratitude à l’égard du Syrien qui a informé la police sur la présence du suspect et apporté ainsi une contribution décisive à son arrestation ».
« C’est un héros », a déclaré à l’AFP l’un de ses voisins, Jihad Darwish, un Syrien de 47 ans. « J’aurais fait la même chose », a-t-il assuré, avant de conclure : « tous les Syriens ne sont pas comme » Jaber Albakr.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 Elections le 2 mars en Irlande du Nord, après l'éclatement de la coalition au pouvoir

Des élections auront lieu en Irlande du Nord le 2 mars, après l’effondrement de la coalition au pouvoir, a annoncé lundi le ministre britannique en charge de la province semi-autonome, James Brokenshire. Le Sinn Fein (nationaliste) a en effet refusé de nommer un nouveau v lire plus

Belga

16 janvier 2017 Rolls-Royce va débourser 671 millions de livres pour solder une affaire de corruption

Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé lundi qu’il allait verser 671 millions de livres (763 millions d’euros) aux autorités judiciaires britanniques, américaines et brésiliennes afin de solder une affaire de corruption à l’étranger. Ces accords, qui lire plus

Belga

16 janvier 2017 Le Hamas qualifie la conférence de Paris "d'absurde"

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a rejeté lundi la conférence organisée la veille par la France pour tenter de relancer l’effort de paix moribond avec Israël, qualifiant l’approche « d’absurde ». « La conférence de Paris reproduit l’absurde approche de la n lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ronnie Leten quitte Atlas Copco: "Huit année de ce job ont exigé beaucoup d'efforts"

Ronnie Leten, le CEO belge du géant industriel suédois Atlas Copco, a décidé de quitter ses fonctions après 32 ans au sein de la société, dont huit en tant qu’administrateur délégué. « Si vous exercez ce genre de job huit ans et qu lire plus

Belga

16 janvier 2017 Nafi Thiam parmi les 30 personnalités de moins de 30 ans du magazine Forbes

Nafissatou Thiam fait partie des 30 personnalités européennes de moins de 30 ans, liste établie par le magazine économique américain Forbes. Thiam, 22 ans, est devenue championne olympique de l’heptathlon l’été dernier aux Jeux de Rio, où elle lire plus

Belga

16 janvier 2017 Ermitage autrichien cherche ermite pas trop farouche

Pas d’eau courante, pas d’électricité, mais une vue imprenable sur les Alpes et de nombreuses visites: une commune autrichienne s’est mise en chasse d’un nouvel occupant pour son ermitage, l’un des derniers en Europe centrale. « Depuis sa création il y a plus de 350 ans, l’ermita lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/