Attaque à la machette à Charleroi – L'Union des Mosquées de Charleroi condamne fermement les faits commis samedi

L’Union des Mosquées de Charleroi condamne fermement l’agression à la machette de deux policières samedi devant l’hôtel de police de la ville, et appelle à la solidarité de tous face à la violence, dans un communiqué de presse diffusé dimanche soir. « C’est un acte immonde et d’une cruauté extrême à l’encontre du corps de police dont la mission est de protéger les citoyens », condamne l’Union des Mosquées de Charleroi.
La communauté musulmane de la ville fait part de sa « pensée particulière pour les victimes et exprime tout son soutien aux policières ayant subi cette agression ». Elle souhaite en outre aux deux femmes « énormément de courage » alors qu’elles ont « par leur acte héroïque, sauvé la vie de leurs collègues. »
L’Union des Mosquées de Charleroi appelle encore « à la solidarité de tous afin de faire front à toute forme de violence », indique le communiqué.
Samedi, un Algérien de 33 ans en séjour illégal en Belgique a agressé deux policières au check point de l’hôtel de police de Charleroi. L’agresseur a été abattu et les deux agentes ont été blessés, mais leurs jours ne sont pas en danger.
Le lendemain, le groupe terroriste Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque, selon Amaq, un organe de propagande de l’organisation djihadiste.

Partager l'article

07 août 2016 - 23h40