facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Attaqué dans son propre camp, Donald Trump se défend d'être raciste

Le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump s’est défendu mardi d’être raciste, en réponse aux accusations de l’un des chefs de file du parti, Paul Ryan, nouvelle illustration de ses difficultés à rassembler au sein de son propre camp. Depuis près de deux semaines, l’homme d’affaires s’en prend régulièrement au juge fédéral Gonzalo Curiel, saisi du dossier de l’ex-« université Trump », un programme de formation qui vaut au milliardaire d’être poursuivi pour tromperie.
Dans une interview jeudi dernier, l’homme d’affaires avait expliqué que le juge, né aux Etats-Unis de parents mexicains, avait un « conflit (d’intérêts) absolu » parce qu’il était « d’origine mexicaine » et membre d’une association de juristes hispaniques.
« Prétendre qu’une personne ne peut pas faire son travail en raison de son origine ethnique relève du cas d’école d’un commentaire raciste. Je pense que cela doit absolument être désavoué », a réagi mardi Paul Ryan, l’un des plus hauts responsables républicains et président de la Chambre des représentants, lors d’une conférence de presse. Bien que critique, Paul Ryan soutient toujours officiellement sa candidature pour le scrutin du 8 novembre.
Mardi, Donald Trump a répondu et estimé que ses commentaires avaient été « interprétés à tort comme une attaque explicite contre les personnes d’origine mexicaine ».
« Je suis ami et employeur de milliers de personnes d’origine mexicaine et hispanique », a-t-il affirmé, dans un communiqué.
Mettant en avant ce qu’il considère comme des décisions « injustes » et « erronées » rendues par Gonzalo Curiel dans le dossier de l' »université Trump » et ses liens avec « certaines organisations professionnelles », il a, de nouveau, estimé « juste » de s’interroger sur « l’impartialité » du magistrat.
En clôture de son communiqué, Donald Trump a annoncé qu’il n’évoquerait plus ce dossier, qui doit être examiné lors d’un procès qui démarrera le 28 novembre.
Loin de ramener le calme dans le camp républicain, cette mise au point a suscité de nouvelles réactions outrées. « Donald Trump devrait retirer ses commentaires, pas les défendre », a tweeté l’ancien candidat républicain Jeb Bush, pour qui « il n’y a pas de place pour le racisme au sein du parti républicain ou dans ce pays ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 Une personne tuée et une autre grièvement blessée dans un accident de scooter à On

Un accident mortel impliquant deux personnes sur un scooter s’est produit vendredi soir à On (Marche-en-Famenne), pouvait-on lire dans la soirée sur les sites de L’Avenir et La Meuse. L’un des motocyclistes a été tué, l’autre a été grièvement b lire plus

Belga

24 mars 2017 Golf-WGC Match Play-Austin. – Pas de 1/8e de finale au Mondial de Match Play pour Thomas Pieters

Thomas Pieters n’est pas parvenu à rejoindre les huitièmes de finale du World Golf Championship de Match Play (épreuve de la WGC dotée de 9.750.000 dollars). Il a partagé l’enjeu dans son dernier match de poules avec l’Américain Bubba Watson, 17e mondial, ve lire plus

Belga

24 mars 2017 Mondial 2018 – Qualifications – 168e sélection internationale Gianluigi Buffon, nouveau record d'Europe

Non content de disputer son 1000e match professionnel, Gianluigi Buffon a réalisé une autre performance qui restera dans les annales vendredi soir. Le gardien de la sélection italienne a honoré à Palerme sa 168e cap internationale face à l’Albanie en qualifi lire plus

Belga

24 mars 2017 La Russie tente d'agir sur le terrain en Libye, dit le chef des forces US en Afrique

La Russie tente d’exercer son influence en Libye par des moyens militaires et des transactions de pétrole ou d’armes, a indiqué vendredi le chef des forces militaires américaines en Afrique. Les Etats-Unis maintiennent de leur côté un petit nombre de militaires sur lire plus

Belga

24 mars 2017 USA: "Nous étions tout près" de l'adoption de la loi sur la santé, affirme Trump

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi que son projet de loi sur la santé était « tout près » d’être adopté, avant d’être retiré faute de majorité, et promis que son gouvernement allait engager « probablement » un lire plus

Belga

24 mars 2017 Le rappeur Kendrick Lamar s'en prend à Trump dans une nouvelle chanson

Le rappeur Kendrick Lamar, une des voix les plus saluées de la hip-hop, s’en prend dans une nouvelle chanson au président américain Donald Trump ainsi qu’à d’autres stars du rap. Le Californien évoque à la fin de son morceau la date du 7 avril, laissant ente lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/