Arrestations en Russie: un "affront" à la démocratie, jugent les Etats-Unis

Les Etats-Unis ont qualifié dimanche d' »affront » à la démocratie l’interpellation de centaines de personnes, le même jour, au cours de manifestations anti-corruption à travers la Russie. « Les Etats-Unis condamnent fermement la détention de centaines de manifestants pacifiques à travers la Russie », a déclaré le porte-parole du département d’Etat Mark Toner dans un communiqué. « Interpeller des manifestants pacifiques, des observateurs des droits de l’Homme et des journalistes est un affront aux valeurs démocratiques fondamentales ». « Les Etats-Unis vont suivre la situation », promet-il, appelant « le gouvernement russe à remettre immédiatement en liberté les manifestants pacifiques ». Les actions lancées par l’opposant Alexeï Navalny ont notamment rassemblé plus de 7.000 personnes à Moscou, selon la police, alors que la manifestation n’était pas autorisée.
Parmi les centaines de personnes appréhendées, environ 500 rien qu’à Moscou selon la police, au moins 933 selon l’organisation OVD-Info, figure Alexeï Navalny.
M. Toner a souligné que les Etats-Unis étaient « troublés » par son arrestation à un an de l’élection présidentielle russe à laquelle il a annoncé vouloir se porter candidat. Pourfendeur de la corruption des élites russes, M. Navalny a accusé au début du mois le Premier ministre Dmitri Medvedev d’avoir « créé un réseau corrompu de fondations caritatives à travers lesquelles il reçoit les pots-de-vin des oligarques et se construit frénétiquement des palais et des lieux de vacances à travers tout le pays ».
« Les Russes, comme tout le monde, méritent d’avoir un gouvernement qui soutienne la liberté de pensées, la transparence et une gouvernance transparente et responsable, une égalité de traitement devant la loi ainsi que la possibilité d’exercer leurs droits sans crainte de représailles », a déclaré Mark Toner.
Selon l’agence de presse Interfax, plus de 130 manifestation ont aussi été interpellées à Saint-Pétersbourg où environ 4.000 personnes s’étaient rassemblées.

Partager l'article

27 mars 2017 - 04h20