facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Arménie : des manifestants attaquent à coups de pierres des policiers

Des manifestants ont attaqué mercredi à coups de pierres des policiers à Erevan, furieux de la façon dont le gouvernement arménien gère l’occupation depuis quatre jours par des hommes armés liés à l’opposition d’un bâtiment de la police où il ont pris des otages, a constaté un journaliste de l’AFP. Déployés aux abords de l’immeuble dans lequel est retranché le groupe d’assaillants avec les quatre personnes qu’il y retenait toujours dans la soirée, les membres des forces de l’ordre ont riposté à l’aide de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes.
Ils étaient pris à partie par la foule qui demandait aux autorités de régler de manière pacifique la prise d’otages.
« Beaucoup de policiers ont été blessés » dans ces heurts, a affirmé, sans autres précisions, à l’AFP le chef-adjoint de la police arménienne, Samvel Hovhannissian. « 45 personnes ayant subi des blessures ont été hospitalisées, dont 25 policiers », a de son côté annoncé le ministère de la Santé.
Le mouvement de contestation se poursuivait aux premières heures de la journée de jeudi : quelque 2.000 manifestants étaient toujours présents sur les lieux où ils avaient érigé des barricades face aux membres de la police antiémeutes.
Plus de 1.500 personnes étaient déjà descendues dans les rues de la capitale arménienne lundi pour les mêmes raisons.
Dimanche matin, un groupe d’hommes armés liés à un opposant emprisonné, Jiraïr Sefilian, avait fait irruption dans un bâtiment de la police à Erevan, tuant un policier, prenant plusieurs otages et réclamant la démission du président Serge Sarkissian.
Jiraïr Sefilian a été arrêté en juin pour détention d’armes et accusé d’avoir voulu occuper des bâtiments gouvernementaux et des centres de télécommunication. Critique féroce du gouvernement, il avait déjà été arrêté en 2006 et emprisonné pendant 18 mois après avoir appelé à « renverser le gouvernement par la violence ». Il avait aussi été brièvement arrêté pour tentative de coup d’Etat en 2015 avant d’être libéré.
Ancien militaire, Serge Sarkissian a été élu en 2008 à la tête de l’Arménie, un pays caucasien de 2,9 millions d’habitants, et son élection, contestée par l’opposition, avait provoqué des émeutes qui avaient fait 10 morts.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

25 mars 2017 GB: l'unique député du parti europhobe Ukip annonce quitter la formation

L’unique député du parti europhobe et anti-immigration britannique Ukip, Douglas Carswell, a annoncé samedi sur son blog qu’il quittait cette formation et siègerait dorénavant en tant qu’indépendant. « Je vais simplement être un député pou lire plus

Belga

25 mars 2017 CETA – Il faut consulter la Cour de Justice européenne sans plus attendre

Le gouvernement fédéral doit saisir sans plus attendre la Cour de Justice européenne de la question de la compatibilité du CETA et du mécanisme de règlement des différends en matière d’investissement avec le droit de l’Union européenne, lire plus

Belga

25 mars 2017 Irak: la bataille à Mossoul-Ouest a fait plus de 200.000 déplacés

Les combats pour chasser les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la partie occidentale de Mossoul, leur dernier grand fief en Irak, ont fait plus de 200.000 déplacés, a indiqué samedi le ministère irakien des Migrations et des Déplacés. « Le nombre d lire plus

Belga

25 mars 2017 60 ans du Traité de Rome – Début des manifestations en marge des 60 ans du traité fondateur européen

Les premières manifestations en marge des 60 ans du traité fondateur européen ont débuté samedi à la mi-journée à Rome, dans une ville sous haute surveillance qui redoute des débordements. Près de la célèbre Boccca d lire plus

Belga

25 mars 2017 Conflit en Syrie – Au moins 16 civils tués dans une frappe aérienne près de Damas

Au moins 16 civils ont été tués et des dizaines de personnes blessées samedi dans une frappe aérienne menée sur un secteur tenu par les rebelles près de Damas, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’ONG a dit ne pas lire plus

Belga

25 mars 2017 RDC: quatre tués dans des combats à Beni

Un militaire congolais et trois miliciens ont été tués dans des combats dans un quartier, attaqué par une milice, de Beni, ville de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé samedi l’armée de RDC. « Les (miliciens) Maï-M lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/