facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Argentine: des cadres de BNP Paribas inculpés pour avoir blanchi un milliard de dollars

Vingt cadres ou ex-cadres de la banque française BNP Paribas en Argentine, dont cinq français, ont été inculpés par la justice argentine pour avoir blanchi plus d’un milliard de dollars, selon le site du ministère public. « Le juge (Osvaldo Rappa, à l’origine de cette décision) les a inculpés pour association de malfaiteurs et blanchiment et a maintenu la liberté provisoire à l’encontre de tous les prévenus », indique la page web officielle fiscales.gob.ar.
Les malversations présumées se seraient déroulées entre 2000 et 2008, et porteraient sur plus d’un milliard de dollars qui auraient ainsi échappé au fisc argentin. BNP Paribas a cessé son activité de banque de détail en Argentine en 2009, selon cette même source.
Un bureau « clandestin » de la branche argentine de BNP Paribas, situé au 25e étage de l’immeuble de la banque française, au coeur du quartier d’affaires de Buenos Aires, était chargé d’organiser la fuite des capitaux vers des comptes en Suisse, au Luxembourg ou sur l’île de Curaçao, selon une source judiciaire.
Ces responsables ont mis en place une « architecture financière à des fins d’évasion à l’étranger de l’argent non déclaré par des clients, parmi lesquels figuraient des chefs d’entreprise, des syndicalistes et même un juge », détaille le site du ministère public qui cite le nom des cadres ou ex-cadres de BNP Paribas mis en cause.
Le juge Osvaldo Rappa a également ordonné la saisi des biens de ces personnes pour un montant avoisinant les 750 millions de dollars (678 millions d’euros), un record en Argentine, précise le site du ministère public argentin.
En octobre 2015, le procureur argentin de l’Office de la criminalité économique et du blanchiment d’argent (Procelac) Carlos Gonella s’était rendu à Paris pour s’entretenir avec le gouverneur de la Banque de France et le directeur de Tracfin, organisme antiblanchiment du ministère de l’Économie, afin d’obtenir des engagements sur des « échanges d’information ».
Interrogés sur le sujet, BNP Paribas et la Banque de France n’avaient alors pas souhaité réagir.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 "La patience des entreprises américaines envers le gouvernement belge n'est pas infinie"

Une décision doit être prise en matière d’impôt des sociétés, a insisté la Chambre de commerce américaine en Belgique (AmCham) mardi lors ses voeux de Nouvel An. « Nous devons décider rapidement », a répondu le ministre des Finances J lire plus

Belga

17 janvier 2017 Election président du PE – L'Italien Antonio Tajani élu président du Parlement européen

Antonio Tajani (PPE, droite et centre-droit) a été élu président du Parlement européen mardi soir lors du quatrième et dernier tour de l’élection, a annoncé le président sortant de l’hémicycle Martin Schulz. M. Tajani l’a emport lire plus

Belga

17 janvier 2017 TUI évacue ses clients présents en Gambie, après un avis de voyage négatif

Le tour opérateur TUI (ex-Jetair) a décidé d’évacuer mardi ses 225 clients présents en Gambie, après que le ministère des Affaires étrangères a modifié l’avis de voyage pour cette destination. « Tous les voyages non essentiels vers lire plus

Belga

17 janvier 2017 La femme du tueur d'Orlando inculpée pour aide indirecte à une organisation terroriste

La femme d’Omar Mateen, qui a tué 49 personnes dans une boîte de nuit gay d’Orlando en juin dernier, a été formellement inculpée mardi d’aide indirecte à une organisation terroriste et d’obstruction à la justice. D’après l’acte d’accusation, Noo lire plus

Belga

17 janvier 2017 Eclaboussé à son tour par le scandale, le président du comité d'éthique du cdH démissionne

Le vice-président de Nethys, Dominique Drion, a démissionné mardi des fonctions de président du comité de déontologie et d’éthique du cdH qu’il occupait jusqu’à présent, annonce mardi soir le site internet du Soir. Conseiller provincial lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le taux de chômage plus bas à Bruxelles qu'à Anvers ou Gand

Le ministre bruxellois de l’Emploi Didier Gosuin (DéFI) s’est félicité mardi de la baisse du chômage dans la capitale, plus faible aujourd’hui qu’à Anvers ou Gand. « Il y a deux ans, le chômage en Région bruxellois était bien supérieur lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/