Apple – La preuve de la nécessité d'une réforme de l'impôt des sociétés

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt voit dans la décision de la Commission européenne de réclamer à Apple le remboursement de 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux indus un argument supplémentaire en faveur de la réforme de l’impôt des sociétés. « C’est la preuve que l’Europe a un certain nombre de mécanismes fiscaux dans le collimateur et qu’une réforme en profondeur de l’impôt des sociétés est nécessaire », a-t-il indiqué par la voie de son cabinet. Le ministre des Finances propose au gouvernement de faire baisser le taux de l’impôt des sociétés de 33 à 20%.

Partager l'article

30 août 2016 - 15h25