Appel Anvers – Le procès de l'expert en djihadisme Montasser Alde'emeh débutera le 17 mai

La cour d’appel d’Anvers traitera à partir du 17 mai le dossier concernant l’expert en djihadisme Montasser Alde’emeh, poursuivi pour faux en écriture et usage de faux, a-t-elle décidé mercredi lors d’une audience préliminaire. Montasser Alde’emeh a fait appel contre sa condamnation à six mois de prison avec sursis, prononcée en novembre dernier par le tribunal correctionnel de Malines. L’avocat Nabil R. et l’ancien imam de Malines Khalid O. avaient écopé de la même peine. Jawad O., le frère de l’imam, comparaîtra également devant la cour d’appel d’Anvers. Le tribunal correctionnel l’avait acquitté mais le ministère public a interjeté appel.

L’affaire concerne deux documents censés prouver que Jawad O. avait suivi un parcours de déradicalisation auprès de son frère Khalid et de l’ASBL De Weg Naar, dont l’expert Montasser Alde’emeh est le président. Lorsque Jawad avait été interpellé en novembre 2015 dans le cadre d’une enquête sur l’organisation The Way Of Life, son frère Khalid avait fourni un document stipulant que le premier avait suivi un parcours de déradicalisation. Il avait alors demandé à M. Alde’emeh de fournir un document similaire.

Alde’emeh avait accepté, après quoi Khalid O. et Nabil R., à ce moment le conseil de Jawad, s’étaient rendus à Molenbeek afin de réceptionner l’attestation. Comme Alde’emeh ne disposait pas d’une imprimante, il avait envoyé le texte par mail à Nabil R. Le document ne contenait ni logo, ni signature, les deux éléments ayant été ajoutés par la suite par Nabil R. Le juge d’instruction s’était alors posé des questions sur l’authenticité des documents et avait entamé une enquête en janvier 2016. Le tribunal correctionnel de Malines avait estimé que la falsification était prouvée et avait condamné le trio à six mois de prison avec sursis et 600 euros d’amende.

Partager l'article

01 février 2017 - 12h00