Ankara espère pouvoir lever l'état d'urgence d'ici un mois et demi

Le gouvernement turc espère pouvoir lever l’état d’urgence « dans un mois ou un mois et demi », « si les conditions reviennent à la normale » après le putsch raté du 15 juillet, a déclaré jeudi aux médias turcs le vice-Premier ministre Numan Kurtulmus. Le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé mercredi l’instauration de cet état d’urgence pour trois mois. Le Parlement doit l’entériner jeudi. Le gouvernement espère lever « l’état d’urgence aussi vite que possible ».

« Si les conditions reviennent à la normale, nous pensons que cela prendra un mois à un mois et demi au maximum », a dit le responsable. Il a souhaité qu’il n’y ait « pas besoin d’extension supplémentaire ». Le putsch raté a fait plus de 300 morts. Ankara a depuis engagé une vaste purge de l’armée mais aussi de l’ensemble de l’administration.

Partager l'article

21 juillet 2016 - 14h55