facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Amnesty International dénonce les crimes au Yémen devant l'ambassade d'Arabie saoudite

Des militants d’Amnesty International mèneront une action symbolique ce jeudi en fin de journée devant l’ambassade d’Arabie saoudite à Bruxelles pour dénoncer les crimes de guerre et autres violations graves du droit international commis au Yémen, annonce dans un communiqué l’organisation, qui souhaite ainsi marquer le deuxième anniversaire des premiers bombardements imputables à la coalition menée par l’Arabie saoudite au Yémen. Par cette démarche, Amnesty International souhaite également rappeler à la Belgique, et plus particulièrement à la Région wallonne, dont l’Arabie saoudite est l’un des principaux acheteurs d’armes, « de veiller à ne pas se rendre complice des graves crimes perpétrés dans le pays ». Concrètement, les militants poseront devant l’ambassade d’Arabie saoudite des tombes de victimes civiles pour dénoncer la responsabilité des Etats qui fournissent des armes et du matériel militaire à ce pays du Moyen-Orient, non sans effets dévastateurs sur les civils.
« Les deux années de conflit ont contraint trois millions de personnes à fuir leur logement, ont détruit les vies de milliers de civils et ont provoqué une véritable catastrophe humanitaire au Yémen, où plus de 18 millions de personnes ont désespérément besoin d’aide », explique Lynn Maalouf, directrice adjointe de la recherche au bureau régional d’Amnesty International à Beyrouth.
« Depuis deux ans, l’Arabie saoudite et ses alliés – le Bahreïn, la Jordanie, le Qatar, le Maroc, l’Égypte, le Koweït, le Soudan et les Émirats arabes unis – mènent des attaques dévastatrices au Yémen, lesquelles ont pour principales victimes les civils. Ce sont des écoles, des hôpitaux, des mosquées, des marchés qui sont pris pour cibles. C’est insupportable », renchérit Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International, renvoyant à la responsabilité des gouvernements, notamment en Belgique. « Nous n’oublierons pas que l’Arabie saoudite reste le principal client en matière de vente d’armes de la Région wallonne; quant à la Flandre, elle a, selon nous, une vue insuffisante de l’utilisation finale qui est faite de son matériel militaire de haute technologie, avec le risque que celui-ci soit utilisé dans des avions de combat au Yémen. »
Au vu de la situation, Amnesty International réclame la prise de mesures par la communauté internationale en vue d’imposer un embargo sur les armes et la mise en place d’une enquête internationale sur les violations commises par toutes les parties au conflit.
L’organisation encourage par ailleurs le gouvernement belge à continuer à user de son influence pour presser les parties de respecter leurs obligations au regard du droit international humanitaire. Concernant la Région wallonne, elle lui demande de ne plus vendre d’armes à l’Arabie Saoudite tant que cette dernière se rend coupable de violations des droits humains.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 août 2017 Inondations en Sierra Leone: début d'une semaine de deuil national

Les habitants de Sierra Leone, encore sous le choc des centaines de morts après les inondations et glissements de terrain dans la capitale Freetown lundi, ont commencé mercredi à observer une semaine de deuil national décrétée par le président Ernest lire plus

Belga

16 août 2017 Conflit en Syrie – Dix-sept civils tués mercredi à Raqa dans un raid de la coalition, selon l'OSDH

Au moins 17 civils, dont cinq enfants, ont péri mercredi dans un raid de la coalition internationale menée par les États-Unis contre la partie de Raqa encore aux mains du groupe Etat islamique, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). La coalition fou lire plus

Belga

16 août 2017 TC Namur – Deux ans de prison et cinq ans de sursis pour deux vols violents

Un homme a été condamné ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Namur à deux ans de prison et cinq ans de sursis probatoire pour deux vols commis à Namur, en mai 2017, au préjudice de deux femmes. Le tribunal a suivi les réquisitions du parque lire plus

Belga

16 août 2017 Corée du Nord: Kiev va enquêter sur la livraison présumée de moteurs de missiles

L’Ukraine va enquêter sur la livraison présumée de moteurs ukrainiens à la Corée du Nord, pays actuellement au coeur de vives tensions avec Washington, pour « confirmer » que les accusations portées à l’encontre de Kiev sont infondées, a annonc lire plus

Belga

16 août 2017 Près de 600 migrants secourus en un jour entre le Maroc et l'Espagne

Les services de sauvetage espagnols ont annoncé mercredi avoir secouru près de 600 personnes à bord de 15 embarcations et d’un scooter des mers, entre le Maroc et l’Espagne, une route de plus en plus empruntée par les migrants. « Quelque 599 personnes ont été lire plus

Belga

16 août 2017 Corée du Nord: le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres propose ses "bons offices"

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a proposé mercredi ses « bons offices » pour aider à la reprise du dialogue entre la Corée du Nord et les grandes puissances, soulignant la nécessité de diminuer la « réthorique » sur ce conf lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/